Elena Raceala

Elena Raceala

Roumanie

Panoramas solitaires

Artistes Photographes

Artistes Roumains

Elena Raceala vit à Constanta, une ville située en Roumanie, au bord de la mer Noire, et elle se considère comme une citoyenne du monde.

Elle décrit son travail comme du Fine Art avec une valence surréaliste, grunge, ou de la poésie.

Pour elle, la photographie est une émotion. Elle ne peut pas dire exactement comment et quand le déclic s'est produit, mais lors d'un de ses voyages en Italie en 2013, par un matin pluvieux, elle a pris la première photo à laquelle elle est très attachée. À partir de ce moment, une partie d'elle vit à travers la photographie. Le passage de la photographie de voyage et de rue aux Beaux-Arts s'est fait par l'envie d'exprimer sa vision, son message. Elle veut transmettre à travers ses images l'émotion de découvrir la perspective d'un moment, d'une histoire sans mots. La vie l'inspire, les gens avec des joies ou des moments difficiles, parfois ses compositions ressemblent à la condition humaine dans laquelle la lumière et l'obscurité vivent ensemble. Elle aime chercher de nouveaux endroits qui la surprendront, mais elle aime la présence humaine, les moments habituels, de la vie quotidienne, moments qu'elle expose ensuite dans une vision en noir et blanc. Chaque moment est unique, elle s'arrête à ce que son cœur lui dit pour en faire une histoire visuelle. Ce qu'elle veut, c'est que l'émotion qu'elle a ressentie en prenant la photo atteigne celui qui la voit. L'histoire ne s'arrête pas là, elle souhaite aborder le côté conceptuel ainsi que d'autres projets photographiques dans le futur. 

Lire plus

Photographie

Stories from Annecy #2, Elena Raceala

Stories from Annecy #2

Elena Raceala

Photographie - 91.4 x 61 x 0.3 cm

850 €

Stories from Annecy #1, Elena Raceala

Stories from Annecy #1

Elena Raceala

Photographie - 91.4 x 61 x 0.3 cm

820 €

Skeletons of the city, Elena Raceala

Skeletons of the city

Elena Raceala

Photographie - 61 x 76.2 x 0.3 cm

680 €

Flowers of delusion, Elena Raceala

Flowers of delusion

Elena Raceala

Photographie - 61 x 91.4 x 0.3 cm

1 080 €

The world by the edge of the sea, Elena Raceala

The world by the edge of the sea

Elena Raceala

Photographie - 50.8 x 76.2 x 0.3 cm

905 €

I'm finding myself, Elena Raceala

I'm finding myself

Elena Raceala

Photographie - 53.3 x 105.4 x 0.3 cm

860 €

Just listen to the songbirds harmony, Elena Raceala

Just listen to the songbirds harmony

Elena Raceala

Photographie - 50.8 x 76.2 x 0.3 cm

940 €

Imaginative nature #2, Elena Raceala

Imaginative nature #2

Elena Raceala

Photographie - 43.2 x 119.4 x 0.3 cm

1 290 €

Where we are going #6, Elena Raceala

Where we are going #6

Elena Raceala

Photographie - 61 x 91.4 x 0.3 cm

950 €

Where we are going #5, Elena Raceala

Where we are going #5

Elena Raceala

Photographie - 61 x 91.4 x 0.3 cm

950 €

Where we are going #4, Elena Raceala

Where we are going #4

Elena Raceala

Photographie - 61 x 91.4 x 0.3 cm

950 €

Where we are going #3, Elena Raceala

Where we are going #3

Elena Raceala

Photographie - 61 x 91.4 x 0.3 cm

950 €

December rain in Philadelphia, Elena Raceala

December rain in Philadelphia

Elena Raceala

Photographie - 50.8 x 76.2 cm

985 €

Break through the silence, Elena Raceala

Break through the silence

Elena Raceala

Photographie - 50.8 x 76.2 cm

885 €

For those who love the rain, Elena Raceala

For those who love the rain

Elena Raceala

Photographie - 61 x 91.4 x 0.3 cm

1 080 €

Long day's journey into tomorrow, Elena Raceala

Long day's journey into tomorrow

Elena Raceala

Photographie - 91.4 x 61 cm

1 200 €

The light is in you, Elena Raceala

The light is in you

Elena Raceala

Photographie - 76.2 x 50.8 x 0.3 cm

960 €

Beyond the window, Elena Raceala

Beyond the window

Elena Raceala

Photographie - 61 x 91.4 x 0.3 cm

1 020 €

Suivant

Découvrez nos sélections d'œuvres d'artistes

Besoin d'un coup de pouce pour trouver votre coup de cœur ? Consultez nos pages de sélections faites pour vous.
Besoin d'en savoir plus ?

Qui est l'artiste ?

Elena Raceala vit à Constanta, une ville située en Roumanie, au bord de la mer Noire, et elle se considère comme une citoyenne du monde.

Elle décrit son travail comme du Fine Art avec une valence surréaliste, grunge, ou de la poésie.

Pour elle, la photographie est une émotion. Elle ne peut pas dire exactement comment et quand le déclic s'est produit, mais lors d'un de ses voyages en Italie en 2013, par un matin pluvieux, elle a pris la première photo à laquelle elle est très attachée. À partir de ce moment, une partie d'elle vit à travers la photographie. Le passage de la photographie de voyage et de rue aux Beaux-Arts s'est fait par l'envie d'exprimer sa vision, son message. Elle veut transmettre à travers ses images l'émotion de découvrir la perspective d'un moment, d'une histoire sans mots. La vie l'inspire, les gens avec des joies ou des moments difficiles, parfois ses compositions ressemblent à la condition humaine dans laquelle la lumière et l'obscurité vivent ensemble. Elle aime chercher de nouveaux endroits qui la surprendront, mais elle aime la présence humaine, les moments habituels, de la vie quotidienne, moments qu'elle expose ensuite dans une vision en noir et blanc. Chaque moment est unique, elle s'arrête à ce que son cœur lui dit pour en faire une histoire visuelle. Ce qu'elle veut, c'est que l'émotion qu'elle a ressentie en prenant la photo atteigne celui qui la voit. L'histoire ne s'arrête pas là, elle souhaite aborder le côté conceptuel ainsi que d'autres projets photographiques dans le futur. 

Quelles sont ses 3 principales œuvres ?

Quel est le mouvement artistique de Elena Raceala ?

Les mouvements artistiques sont les suivants: Panoramas solitaires