• € (EUR)
  • Besoin d'aide

COVID19: Nos livraisons sont assurées et le service client est ouvert ! En savoir plus

Songlin Ji Manger la montagne no.1, 2020

Demander plus de visuels

900 € 1 000 €

Une question? Contactez nos experts
COVID19 : Les livraisons sont assurées dans le monde entier. Les colis sont traités dans le respect des règles sanitaires.
LOADING NOT DISPLAYED BLUR TEXT
Second NOT DISPLAYED BLUR TEXT

Essayez gratuitement l’oeuvre pendant 14 jours

L'oeuvre est disponible en retrait en galerie à Reims, France


Ajouter à ma wishlist
Le badge Top Seller

Top Seller

Galerie Rêve-Ville

REIMS, France

Vendeur Artsper depuis 2014
104 commandes finalisées
Le logo Vetted de Artsper

Vendeur certifié Notre équipe d'experts du monde entier approuve chaque vendeur.

Songlin Ji, Manger la montagne no.1
Imaginez-la chez vous

simulator

simulator

Tout savoir sur l’œuvre
  • Technique

    Photographie : tirage couleur

  • Dimensions cm | inch

    50 x 70 x 1 cm

  • Support

    Photographie sur papier baryté

  • Encadrement

    Cadre avec vitre en verre en bois noir

  • Dimension de l'oeuvre encadrée

    55 x 75 x 2 cm

  • Tirage

    Oeuvre numerotée et limitée à 20 exemplaires
    2 exemplaires restants

  • Authentification

    Oeuvre vendue avec facture de la galerie
    et certificat d’authenticité

  • Signature

    Oeuvre signée

  • A propos de l'oeuvre

    Oeuvre vendue en parfait état

    Photo extraite du court métrage "Manger la montagne" - 16’03’’ - 2020

    "En 2019, j'ai visité le musée de la mine de Bruay-la-Bruissiere, ce qui m'a surpris fut la quantité impressionnante de charbon d’objets que le musée avait acheté à laChine. Je me suis donc demandé la raison pour laquelle la production de charbon s'était arrêtée, laissant des mines abandonnées.

    Dans le court-métrage, j'ai fait une sculpture de marie grouette, personnage présent dans les mines. Cette sculpture sera disposée sur le dos d'un cheval, et le cheval transporte cette sculpture en se promenant dans ces deux mines abandonnées, faisant ainsi acte de performance.

    Pendant la visite de la mine, j'ai su que le cheval était utilisé au centre de la mine sous terre et ne pouvait revoir la lumière du jour qu’au bout de deux semaines. Les mineurs louaient leur sainte patronne Marie Grouette pour les protéger de tous les risques qu’ils encouraient au fond de leurs
    mines.

    Quand j'ai regardé la carte montrant les emplacements des mines et des terrils, j'ai remarqué qu’elles étaient liées et alignées sur une très grande surface. Il y avait également beaucoup d'images d'époque montrant les mineurs dans leur travail ainsi que des éléments de leur vie quotidienne. On pouvait ressentir la pénibilité de leur travail a travers ses photos.

    Beaucoup d’habitants du Nord de la France sont plus ou moins liés au passé minier de leur pays. En Chine, le travail minier n'est conjugué au passé, les mines sont toujours exploitées à ce jour.En effet, quand il était jeune, mon père travaillait à la mine et me racontait ce qu'il s’y passait. Il y avait entre autre, un grand nombre de risques, comme les éboulements ou les coups de grisou.Le travail dans les mines, est une collaboration étroite entre ouvrier demandant une confiance exceptionnelle en l'autre .

    Cet élément me ramène à mes deux années passées à l'armée (chose qui était obligatoire en Chine), où l’on devait pouvoir confier nos vies à nos coéquipiers.Il n'y plus de guerre en Chine mais les soldats sont toujours formés et travaillent de manière plus passive pour protéger le gouvernement et leur politique au sein du pays afin de conserver une certaine “belle époque”. Les mineurs, eux, travaillent pour gagner leur pain et contribuent à l'évolution des industries, pensant construire un bel avenir à cette fameuse “belle époque”. La récurrence de la nécessité du travail d'équipe m'a donné l'envie de faire ce court métrage dans lequel les équipes se succèdent l'une à l’autre, passant de la Chine à la France.

    Mon court-métrage, plein de symboliques, s’articule en deux parties distinctes, la première filmée en Chine, est traitée sous forme d'un documentaire fictif, et la deuxième filmée en France, est une performance sur un possible futur des vestiges d'anciennes mines, mettant en scène quatre personnes.

    Dans le court-métrage, toutes les personnes sont vêtues des mêmes vêtements rouges avec l'inscription “BELLE EPOQUE”, elles portent également des masques blanc, qui ne laissent paraître aucun sentiment ou émotion.La deuxième partie est constituée de différentes performances exécutées par quatre personnes, la première personne cherche des branches à couper pour les peindre aux couleurs de la France et les planter autour du terril jusqu'au blanc, mettant alors sous terre la couleur bleu. La seconde personne s'occupe de faire exploser le sol à l'aide d'une bombe à retardement afin de récupérer un matériau spécial.

    La troisième personne plante des panneaux dans le terril, affichant des photos de maisons typiques du bassin minier où vivaient les mineurs et leurs familles. Enfin, la quatrième personne se prête à un jeu d'alchimiste, prenant le matériau spécial de la seconde personne pour le mettre dans une marmite en ébullition, créant ainsi une réaction chimique qui transforme le matériau spécial en une matière spéciale.

    Les quatre personnes enlèvent enfin leur masque dénué d’émotion pour leur donner des sentiment en les couvrant de cette matière spéciale.“吃⼭”

    C'est de ce proverbe que je tire mon titre."
    Lire plus
Livraison
Artsper livre les oeuvres dans le monde entier via des transporteurs spécialisés. L'oeuvre est disponible en retrait en galerie à Reims, France ou peut être livrée à l'adresse de votre choix sous 2 à 3 semaines après validation de votre commande. L'oeuvre est assurée pendant le transport, il n'y a donc aucun risque pour vous.
Provenance de l’oeuvre: France
En savoir plus sur la livraison
Retour gratuit
Profitez de 14 jours d’essai pour trouver la place idéale de votre œuvre d’art. Et si vous changez d’avis, les frais de retours sont gratuits et nous vous remboursons intégralement.
En savoir plus sur les retours gratuits
Paiement
Vous pouvez régler par carte bancaire, Paypal ou virement uniquement en Euros. Sachez que nous prenons les fraudes et le respect de vos informations confidentielles très au sérieux, c'est pourquoi tous les paiements sont sujets à une validation 3D Secure.
En savoir plus sur le paiement
Garantie
Artsper travaille uniquement avec des galeries professionnelles et vous garantit l'authenticité et la provenance des oeuvres.
En savoir plus sur la garantie Artsper
Envie d’aller plus loin ?

Songlin Ji

Chine Né(e) en: 1989

Ji Songlin, né à Wuwei, Anhui en 1989, vit et travaille en France. Dans la vie quotidienne de la société post-industrielle, les comportements absurdes inconscients des gens et les objets laissés par des comportements absurdes sont les objets de leur attention; et ces comportements et objets absurdes laissés par les comportements interagissent à nouveau avec le contenu politique et culturel de la société, créant un dialogue. L'artiste est obsédé par l'expression poétique du comportement lui-même, sympathise avec la température du matériau lui-même et utilise le langage des installations et des images pour dramatiser les comportements absurdes quotidiens, renforçant ainsi le sentiment d'impuissance des gens dans la société réelle.

Lire plus


Songlin Ji, Manger la montagne no.1
Songlin Ji, Manger la montagne no.1 Songlin Ji, Manger la montagne no.1