Les garanties Artsper : paiements sécurisés, livraison dans le monde entier et retours gratuits ! En savoir plus

Sylvia Randazzo

Directrice Artistique à Molitor

Molitor c'est d'abord une piscine. Puis, laissé à l'abandon, le bâtiment est investi par les graffeurs et devient un grand terrain d'expression pour des street artistes du monde entier. Aujourd'hui, Molitor est devenu un hôtel avec un interêt fort pour l'art. Vous pouvez trouver des oeuvres un peu partout : dans le hall, les chambres et même dans la piscine !  L'équipe Artsper a rencontré Sylvia Randazzo, directrice artistique de Molitor Paris. Elle nous a parlé du lien entre l'art et Molitor ainsi que de ses lieux d'art préférés. Elle nous a aussi fait une sélection d'oeuvres - et toutes sont signées par des artistes qui sont également présents chez Molitor !

 Artsper : Pourquoi Molitor a-t-il un intérêt pour l'art ? 

Sylvia : L'art et Molitor entretiennent une relation étroite depuis 1929. L'architecte des piscines, Lucien Pollet, contemporain de Le Corbusier et Robert Mallet-Stevens, a dessiné un bâtiment dans la tendance de l'époque : Art Déco. On peut retrouver à Molitor les principes architecturaux (le style « paquebot » avec ses fenêtres hublot, la perspective, l'ordre) et décoratifs (les vitraux de Louis Barillet, les hauts reliefs géométriques) qui en font l'une des références des bâtiments Art Déco parisiens. Puis dans les années 90 c'est une autre forme d'art qui s'empare de Molitor, le graffiti. Le bâtiment abandonné se pare de flops, tags, fresques et installations, il accueille des performances, des résidences d'artistes et même des défilés de mode. Il était donc tout à fait naturel de faire perdurer cette relation entre Molitor et l'art.

Artsper : Quel est votre rôle au sein de Molitor ? 

Sylvia : J'essaie d'entretenir cet héritage artistique que nous ont laissé ces 90 dernières années à travers des interventions régulières d'artistes (le projet des cabines a rassemblé 70 artistes et des murs sont investis tout au long de l'année), l'organisation d'expositions (Monsieur Chat, Tanc, Felipe Pantone, ou encore les 70 ans du bikini en 2016), les Journées Européennes du Patrimoine auxquelles Molitor participe depuis 2016, la médiation culturelle et surtout l'accueil du public.

Artsper : Comment choisissez-vous les artistes qui sont exposés à l'Hôtel Molitor ? 

Sylvia : Pour le projet des cabines d'artistes du bassin d'hiver j'avais la volonté de montrer à quel point l'art urbain est riche, diversifié et surprenant. Le choix des artistes s'est principalement fait selon leurs spécialités (pochoir, lettrage, réalisme, abstrait, figuratif) et s'ils avaient déjà peint à l'époque de la friche c'était encore mieux. Nous avons des artistes français très talentueux et je les ai largement sollicités. Pour le public, c'est aussi agréable de pouvoir reconnaître des œuvres d'artistes qu'ils ont déjà pu croisés dans les rues de Paris.

Artsper : Quel est votre aspect préféré de votre travail ?

Sylvia : L'échange avec les artistes est un réel privilège. Ils sont à l'origine d'un nouveau mouvement qui s'inscrit dans l'histoire de l'art et nous avons la chance d'en être témoins. Les voir travailler, les écouter parler de leur expérience et de leurs interrogations vaudra bien plus que tous les manuels futurs traitant du sujet. La médiation culturelle est également un aspect de mon travail qui m'anime fortement. Echanger avec des néophytes, décrire le travail d'un artiste, faire interagir le jeune public avec les œuvres d'art sont des sujets passionnants.

Artsper : A part Molitor, quel est votre lieu d'art préféré ?

Sylvia : La National Gallery, à Londres, est l'un des lieux que je préfère et pour deux raisons. La première parce que son accès est gratuit, rendre l'art accessible à tous est essentiel. La création est un phénomène presque magique quand on l'observe, et en même temps à la portée de chacun. Et puis ils ont dans leur collection « La première sortie » d'Auguste Renoir, une toile qui me fascine tant l'impatience, l'excitation et le mystère y sont clairement représentés. Et un autre lieu d'art majeur : la rue, bien évidemment ! la surprise de découvrir une œuvre au détour d'une rue, l'émerveillement devant des fresques hautes de plusieurs étages, l'humour et les interrogations. C'est un très bon terrain pour exercer son œil.

Artsper : L'œuvre d'art que vous rêveriez de posséder ?

Sylvia : Le triptyque de Jérôme Bosch, Le Jardin des délices. Observer cette œuvre et tenter de percer ses secrets pourraient éclipser toute autre activité.

Lire plus
Partager cette interview

Nos recommandations Blek Le Rat, David, Peinture

Blek Le Rat

David, 2006
100 x 58.7 x 2 inch
Peinture

19 646 $

Arnaud Puig aka ARDPG, You Know My Name, Peinture

Arnaud Puig aka ARDPG

You Know My Name, 2018
25.6 x 21.3 x 1.6 inch
Peinture

2 080 $

Alber, JOUR, Peinture

Alber

JOUR, 2017
25.6 x 19.7 inch
Peinture

1 618 $

Romain Froquet, Bohémia, Sculpture

Romain Froquet

Bohémia, 2017
23.6 x 15.7 x 0.4 inch
Sculpture

549 $

Futura 2000, Pointmen & Henchmen, Sculpture

Futura 2000

Pointmen & Henchmen, 1999
68.9 x 36.6 x 28.3 inch
Sculpture

10 285 $

Stew, sans titre, Edition

Stew

sans titre, 2018
31.5 x 23.6 inch
Edition

214 $

Marko93, Pink Blue Eyes Tiger, Edition

Marko93

Pink Blue Eyes Tiger, 2017
27.6 x 27.6 inch
Edition

342 $

Kelkin, Le Bateleur, Peinture

Kelkin

Le Bateleur, 2018
39.4 x 25.6 x 2 inch
Peinture

2 304 $

Indie 184, Sans titre, Peinture

Indie 184

Sans titre, 2014
31.5 x 39.4 x 0.8 inch
Peinture

3 467 $

Balder, Black IS Beautifull - 2, Dessin

Balder

Black IS Beautifull - 2, 2016
21.7 x 29.5 x 0.4 inch
Dessin

2 080 $

M.Chat, Han Gang Bridge Séoul, Peinture

M.Chat

Han Gang Bridge Séoul, 2018
39.4 x 39.4 x 1.6 inch
Peinture

6 703 $

JonOne, Untitled #1, Edition

JonOne

Untitled #1, 2014
31.5 x 27.2 inch
Edition

1 838 $

Mr. Brainwash, Fame Moss (Kate Moss), Edition

Mr. Brainwash

Fame Moss (Kate Moss), 2015
34.5 x 35 inch
Edition

7 500 $

Levalet, Status Quo, Edition

Levalet

Status Quo, 2019
39.4 x 31.5 x 0.4 inch
Edition

578 $

Jacques Villeglé, Oui 1958, Edition

Jacques Villeglé

Oui 1958, 2017
20.5 x 29.9 x 0.1 inch
Edition

1 618 $

Blek Le Rat, La Madone, Edition

Blek Le Rat

La Madone, 2016
15 x 11 inch
Edition

1 734 $

Artiste Ouvrier, Purple Rain Amiens, Peinture

Artiste Ouvrier

Purple Rain Amiens, 2018
51.2 x 38.2 x 0.8 inch
Peinture

4 507 $

Artiste Ouvrier, Les Serpents d'Eau, Peinture

Artiste Ouvrier

Les Serpents d'Eau, 2017
39.4 x 19.7 x 1.4 inch
Peinture

2 080 $

Nos recommandations Bishop Parigo, I'm Fo(u)r Green, Peinture

Bishop Parigo

I'm Fo(u)r Green, 2018
51.2 x 38.2 x 1.2 inch
Peinture

1 618 $

Nos recommandations Bishop Parigo, Série Crazy Dream - 03, Peinture

Bishop Parigo

Série Crazy Dream - 03, 2016
23.6 x 23.6 x 1.6 inch
Peinture

491 $ 578 $

Vhils, Scratching the surface, Edition

Vhils

Scratching the surface, 2014
35.4 x 23.6 inch
Edition

693 $

YZ (Yzeult), Anonyme - Amazone, Peinture

YZ (Yzeult)

Anonyme - Amazone, 2017
19.3 x 11.8 x 1.2 inch
Peinture

1 502 $

Jace, Du Gouzou à l'apéro, Peinture

Jace

Du Gouzou à l'apéro, 2017
73.2 x 47.2 x 1.2 inch
Peinture

3 929 $ 4 623 $

Arnaud Puig aka ARDPG, Versus Black and White Murillo, Peinture

Arnaud Puig aka ARDPG

Versus Black and White Murillo, 2015
39.4 x 27.6 x 1.2 inch
Peinture

2 889 $

Théo Lopez, Tropic Thunder, Peinture

Théo Lopez

Tropic Thunder, 2017
51.2 x 31.9 x 0.8 inch
Peinture

2 542 $

Kan, Rock ’n’ roll, Edition

Kan

Rock ’n’ roll, 2016
39.4 x 27.6 inch
Edition

404 $

Joachim Romain, Ethique, Sculpture

Joachim Romain

Ethique, 2017
25.6 x 17.7 x 3.9 inch
Sculpture

1 387 $

Fred  Calmets, Femme à la cigarette, Peinture

Fred Calmets

Femme à la cigarette, 2018
28.9 x 23.8 x 0.8 inch
Peinture

2 080 $

JBC, Sócrates, Peinture

JBC

Sócrates, 2017
31.5 x 23.6 x 1.2 inch
Peinture

1 387 $

Balder, Solo, Dessin

Balder

Solo, 2016
55.1 x 31.5 x 0.8 inch
Dessin

2 311 $

Zach (Oreo), Glasses Bear, Peinture

Zach (Oreo)

Glasses Bear, 2017
19.7 x 19.7 x 1.2 inch
Peinture

1 156 $

Nasty, Nasty, Edition

Nasty

Nasty, 2017
9.8 x 9.8 x 0 inch
Edition

Vendu

Jo Di Bona, Hyperballad, Peinture

Jo Di Bona

Hyperballad, 2018
55.1 x 47.2 x 1.2 inch
Peinture

Vendu

Jacques Villeglé, 50 rue Turbigo, Edition

Jacques Villeglé

50 rue Turbigo, 2014
37 x 30.7 inch
Edition

Vendu

Arnaud Puig aka ARDPG, Girlz, Edition

Arnaud Puig aka ARDPG

Girlz, 2016
19.7 x 19.7 x 0.4 inch
Edition

Vendu

Thomas Mainardi, An inside infinity, Peinture

Thomas Mainardi

An inside infinity, 2015
19.7 x 19.7 x 1.2 inch
Peinture

Vendu