{}

Roger Kasparian

Né en 1938 - France

BIOGRAPHIE

Biographie en cours de finition

Né à Paris en 1938, Fils d’un opérateur pour le studio Harcourt, Roger Kasparian apprend sur le tas les techniques de la prise de vue.En 1962. Il rencontre Jean-Dominique Kieffer-Turian alors pigiste, notamment pour Paris-Jour, il recherche un photographe mais surtout un photographe avec une voiture.

Cette collaboration durera jusqu’en 1963, avant que Roger ne se lance en free lance.Dans le même temps, on assiste, en France, à l’éclosion d’une génération entière de jeunes musiciens : les « Yéyés ». Roger a leur âge, il pressent que cette explosion est beaucoup plus qu’une mode éphémère, il a besoin de sujets accessibles, il devient photographe musical.Durant la décennie magique des 60’s vont défiler, sous son objectif, des dizaines d’artistes reconnus ou de tout jeunes débutants. Parmi eux : Les Beatles, Les Rolling Stones, Serge Gainsbourg, Les Who, Les Kinks, Les Beach Boys, Les Animals, Marianne Faithfull, les Them, Troggs, Yardbirds, Little Stevie Wonder, Gene Vincent, Chuck Berry, Wanda Jackson, Piaf, Brel, Brassens, John Coltrane, Ray Charles, Monk, Françoise Hardy, Hallyday, France Gall, Dutronc et toute la scène yéyé française.

Ces artistes sont jeunes, premiers étonnés de ce qui leur arrive, les choses sont simples, ils sont accessibles.Très souvent, Roger fait partie des rares personnes qui les attendent à l 'Aéroport du Bourget, puis les accompagne jusqu’à leur hôtel, en balade dans Paris, sur scène pendant les balances et le concert.

Cette intimité lui permet de réaliser des clichés travaillés mais également très naturels. Pendant 10 ans, il collaborera à divers journaux (Ciné Revue, Stern, France-Soir, Salut les Amis,…), proposera ses photos aux éditeurs pour les pochettes de disques (Kinks, Hallyday, Claude François, Faithfull, Animals ...) et sera un des photographes permanents de l’émission d’Europe 1 « Musicorama ».

Au début des années 70 les inconnus d’hier sont devenus des stars bien souvent inaccessibles, la vague yéyé s’essouffle, Roger décide d’arrêter ce "truc de jeune" pour redevenir "sérieux". Il reprend, à temps plein, le studio Boissières (ancien studio de son père), réalisant des photos d’identité, de mariages (la meilleure école de photographie selon lui), de communions et autres conseils municipaux et travaille, à titre bénévole, pour la communauté arménienne. Bien que quelques photos emblématiques n’aient jamais vraiment cessé de paraître, Roger se détache complètement de cette période durant 40 ans.

En 2011, par un concours de circonstances improbable, il rencontre un collectionneur de disques vinyles qui, subjugué par le volume et la qualité des clichés, tentera pendant 2 ans de le convaincre de montrer ses photos.
En Juin 2013, Snap Galleries (spécialiste de la photo Rock à Londres), lui consacre une première exposition, révélant une petite partie de son travail. Elle sera suivie en septembre par ArtClub Gallery place Bellecour à Lyon.

Lire plus
Nos Garanties

Livraisons garantiespar des transporteurs spécialisés
En savoir plus

Paiements securisés par carte bleue, paypal ou virement bancaire
En savoir plus

Retours gratuitsjusqu'à 14 jours
En savoir plus

Prix négociés auprès de nos galeries
En savoir plus

Leurs Expériences

"Artsper réunit le meilleur des galeries d’art du monde entier. Je peux ainsi faire mon choix depuis chez moi en toute sérénité."

Sébastien Robineau - Avocat

"Les conseillers sur Artsper m’ont guidé dans mon choix et ont été très réactifs à mes questions et dans le suivi de ma commande."

Vincent Dubois - Gestionnaire de fonds

"Artsper, c'est le choix le plus diversifié et le plus large d'oeuvres contemporaines accessibles. Mon JonOne, acheté sur Artsper, est un émerveillement quotidien."

Hubert de Brichambaut - Dirigeant d'entreprise