Patrick Santoni

Patrick Santoni

France

Artistes Français

Santoni Patrick est un plasticien qui vit et travaille en France. Il fait ses débuts dans le Street Art durant ses études aux Beaux Arts. Dès ces débuts son travail est contestataire, au fil du temps l'esthétique se simplifie tendant vers l'affiche publicitaire. A l'instar de Gerhard Richter, l'artiste remet constamment en question son travail.

En 2010 il prend une nouvelle direction de recherche axée sur le paysage avec support photographique. Ses paysages révèlent un engagement idéologique, une dérive sociétale, parfois souligné par le titre, ils sont souvent liés aux espoirs nés dans l'enfance brisés par la désillusion de l'âge adulte.

Chaque tableau est un questionnement, une recherche sur la compréhension du monde par l'utilisation de notre rapport au paysage. L'artiste par une technique de peinture classique, la juxtaposition de nets et de flous, présente un univers féérique et fantastique, mais ordonné et extrêmement esthétique, qu'il détruit ensuite en partie à l'aide d'apports graphiques ou d'empâtements.Le spectateur est capté et perturbé par cette image à la plastique inhabituelle, cette déstabilisation le met en position favorable pour s'interroger.

Son travail est aujourd'hui présent dans de nombreuses collections privées aux États-Unis (New-York, Miami, Texas, Los Angeles) et en Europe (France, Italie, Royaume-Unis, Suède, Norvège, Allemagne) et dans une collection publique en Asie, en 2004 une de ses oeuvres sur papier entre dans la collection du "National Taiwan Museum of Fine Arts" de Taipei à Taïwan.

Lire plus

Découvrez nos sélections d'œuvres d'artistes

Besoin d'un coup de pouce pour trouver votre coup de cœur ? Consultez nos pages de sélections faites pour vous.
Besoin d'en savoir plus ?

Qui est l'artiste ?

Santoni Patrick est un plasticien qui vit et travaille en France. Il fait ses débuts dans le Street Art durant ses études aux Beaux Arts. Dès ces débuts son travail est contestataire, au fil du temps l'esthétique se simplifie tendant vers l'affiche publicitaire. A l'instar de Gerhard Richter, l'artiste remet constamment en question son travail.

En 2010 il prend une nouvelle direction de recherche axée sur le paysage avec support photographique. Ses paysages révèlent un engagement idéologique, une dérive sociétale, parfois souligné par le titre, ils sont souvent liés aux espoirs nés dans l'enfance brisés par la désillusion de l'âge adulte.

Chaque tableau est un questionnement, une recherche sur la compréhension du monde par l'utilisation de notre rapport au paysage. L'artiste par une technique de peinture classique, la juxtaposition de nets et de flous, présente un univers féérique et fantastique, mais ordonné et extrêmement esthétique, qu'il détruit ensuite en partie à l'aide d'apports graphiques ou d'empâtements.Le spectateur est capté et perturbé par cette image à la plastique inhabituelle, cette déstabilisation le met en position favorable pour s'interroger.

Son travail est aujourd'hui présent dans de nombreuses collections privées aux États-Unis (New-York, Miami, Texas, Los Angeles) et en Europe (France, Italie, Royaume-Unis, Suède, Norvège, Allemagne) et dans une collection publique en Asie, en 2004 une de ses oeuvres sur papier entre dans la collection du "National Taiwan Museum of Fine Arts" de Taipei à Taïwan.