Les garanties Artsper : paiements sécurisés, livraison dans le monde entier et retours gratuits ! En savoir plus

Pol Lujan, Manhattan Dec

Pol Lujan Manhattan Dec, 1990

Mise en situation Photographie 15.7 x 19.7 inch 7 exemplaires restants

1 170 $

+198 $ de frais de livraison en Etats-Unis Livraison : Une à deux semaines

Faire une offre

Comment ça marche
Ajouter à ma wishlist 6 personnes visitent cette page
Pol Lujan, Manhattan Dec
Description
Livraison

Artsper livre les oeuvres dans le monde entier via des transporteurs spécialisés.

L'oeuvre est disponible en retrait en galerie à ( Paris, France) ou peut être livrée à l'adresse de votre choix sous 1 à 2 semaines après validation de votre commande. L'oeuvre est assurée pendant le transport, il n'y a donc aucun risque pour vous.


En savoir plus sur la livraison
Paiement

Vous pouvez régler par carte bancaire, Paypal ou virement uniquement en Euros. Sachez que nous prenons les fraudes et le respect de vos informations confidentielles très au sérieux, c'est pourquoi tous les paiements sont sujets à une validation 3D Secure.


En savoir plus sur le paiement
Garantie

Artsper travaille uniquement avec des galeries professionnelles et vous garantit l'authenticité et la provenance des oeuvres.


En savoir plus sur la garantie Artsper
Partagez cette oeuvre
Contacter nos experts

Une question sur l'oeuvre ? L'artiste ? La livraison de l'oeuvre ?

* Champs obligatoires

Pol Lujan

Né(e) en: 1960

France

Pol Lujan a l’humilité de se présenter comme un autodidacte. Lorsqu’il raconte sa vie et son métier de photographe, il le fait sans affectation. Evitant l’emphase, il raconte trente ans de métier avec simplicité. Sait-il qu’en parlant ainsi, il rejoint l’intuition d’un des plus grands, Henri Cartier-Bresson, qui considérait la photographie comme « un art sans art » ? Peut-être faut-il entendre, dans l’attitude élégante de Pol Lujan l’horreur, non pas de l’art, mais de l’artifice.

Le monde qu’il nous donne à voir à travers ce pèlerinage mondialisé se déploie, en effet, sans faux semblants. C’est une quête obstinée de l’authenticité, révélée dans toutes sortes d’humanités. Du Vietnam à l’Amérique du Sud, de New York à Paris, son œil amoureux de la rue, de son spectacle, balance entre le mouvement infinitésimal d’une âme saisie dans le portrait et le mouvement massif d’une foule ; cet œil globe-trotter se promène, se balade, s’emballe, s’embue parfois – une brume sur Manhattan – au contact du monde… C’est que Pol Lujan a grandi, depuis le début des années quatre-vingts, tout jeune photographe, en se confrontant aux fondamentaux de la photographie.

Ce terme de « fondamentaux » même, il n’est pas certain que le photographe aimerait qu’on l’emploie à propos de son travail. Et pourtant ! Comment mieux dire la rugosité des années d’apprentissage ? Pol Lujan a vingt ans à peine lorsqu’il sort de la banlieue parisienne en un temps où elle se tenait encore à mi-chemin entre celle qu’avaient immortalisée les photographies humanistes – Doisneau, Ronis, Boubat – et celle qu’investiguent aujourd’hui les photo-reporters, en temps de guerre sociale ; après un temps mort, il se décide à chercher du travail.

La précarité n’est pas la même qu’aujourd’hui. Petites annonces, journaux. Le voilà qui tombe en arrêt : « On recherche filmeur. Se présenter…». Epoque bénie du miracle où sortait encore du journal, en trois lignes et quinze mots, l’amour, la rencontre ou l’emploi ! C’est un boutiquier, le propriétaire d’un magasin de photos qui l’engage. Il l’envoie à l’aventure, dans les rues, comme un missionnaire, évangéliser les foules invisibles, pour la plus grande gloire de la photographie. Il encage ainsi dans son boîtier l’homme ordinaire du XX e siècle. Il ne cessera plus.


Thierry Grillet
Bibliothèque nationale de France
Délégation à la diffusion culturelle
Chargé du mécénat
Lire plus

Pol Lujan, Manhattan Dec
Pol Lujan, Manhattan Dec

Nous livrons en Etats-Unis

Toutes les oeuvres sont emballées et envoyées par des professionnels.