• € (EUR)
  • Besoin d'aide

Photographie Nus

Dans les années 1830, Nièpce trouve le procédé pour fixer des images sur des plaques d’étain. En 1833 à son décès, Louis Daguerre puis François Arago prolongent ses recherches pour finalement inventer le daguerréotype qui imprime une image sur une plaque d’argent exposée à la lumière. Ils inventent la photographie.

Contrairement à la peinture de nu qui est immédiatement considérée comme une pratique artistique, la photographie de nu est d’abord utilisée à des fins scientifiques. Aux Beaux-Arts, de nombreux cours d’anatomie sont donnés et la photographie devient un moyen de plus en plus populaire de représenter les corps. Des clichés ont même été retrouvés à Orsay où des carrés sont tracés sur les corps nus pour en figer les proportions et faciliter la reproduction de ceux-ci en dessin.

Au début du XXème siècle, des revues commencent à publier des nus. La revue « L’étude Académique », par exemple, publie des photographies de nu vouées à se substituer aux modèles vivants en peinture. La photographie n’est pas encore considérée comme de l’art à ce stade, elle est anonyme et sert plutôt de support aux artistes pour représenter des corps. Pourtant, quelques années plus tôt, de nombreux magazines érotiques étaient diffusé malgré une production achoppée par la censure.

Le nu masculin, plus rare que le féminin, se manifeste au départ à travers des clichés de Albert Londe, Thomas Eakins ou encore Vincenzo Galdi, pris en extérieur et capturant les corps de jeunes éphèbes. Dans les années 30 et les années 40, les photographes de l’époque : Man Ray, Jean Ferrero ou encore Gregor Arax se tournent vers une image plus virile et plus raffinée.

Les nus contemporains prennent plusieurs formes. On pourrait s’attendre à des atmosphères exclusivement érotiques mais en réalité, le corps est abordé de manière différente selon le photographe. Jeff Koons, comme à son habitude, joue plutôt sur le terrain de la provocation licencieuse et capture des situations pornographiques, Spencer Tunick met en scène des centaines de corps pour créer un tableau. Quand à Peter Joël Witkin, l’exploration du nu se fait à travers l’horreur et le bizarre. Parmi les maîtres de la photographie de nu, on peut citer Nan Goldin et ses photos décadentes, Araki en noir et blanc, Anders Petersen et ses scènes intimes, ou encore les nus masculins de Mapplethorpe...

C’est en 1970 que les magazines spécialisés de nus se diffusent le plus. Sur Artsper, retrouvez les photographies de Bert Stern, Ren Hang, Eric Ceccarini, Maurice Renoma, Dani Olivier ou encore Laetitia Lesaffre.

Guide du collectionneur: Collectionner des photographies d'art

Lire plus

Recherche sauvegardée

Votre recherche est accessible depuis l'onglet favoris > Mes recherches favorites

Recherche non sauvegardée

Un problème est survenu

Aucune oeuvre ne correspond à votre recherche
Aucune oeuvre ne correspond à votre recherche

Besoin d'inspiration ? Découvrez votre sélection sur-mesure