Vous souhaitez offrir une œuvre d’art ? Découvrez notre guide de Noël
  • € (EUR)
  • Besoin d'aide

Rencontre avec Andrea Steuer & Elena Zavelev

Directrices et fondatrices de CADAF

Rencontre avec Andrea Steuer & Elena Zavelev - illustration 1

Cette année, le festival « Digital Art Month Paris » est présenté par @cadaf_art en collaboration avec @beauxarts_magazine et t @artsper_ © CADAF

Elena et Andrea sont à la tête de la foire d'art crypto et digital CADAF et du Digital Art Month - dont Artsper est fier d'être partenaire cette année. Ces événements uniques mettent en lumière la pluralité des pratiques artistiques de l'univers digital, de la réalité augmentée aux NFT, et la façon dont elles s'intègrent dans le marché contemporain aujourd'hui. Artsper est allé à la rencontre de ce duo visionnaire, pour en apprendre davantage sur leur vision, leurs projets, et pour obtenir quelques conseils pour les jeunes collectionneurs !

1. À l'occasion du Digital Art Month, l'art contemporain envahit les rues de Paris grâce à des œuvres en réalité augmentée, à découvrir via des QR codes. Ce fonctionnement est complètement en phase avec la valeur principale d'Artsper : rendre l'art accessible à tous.tes. Comment l'idée est-elle née de votre côté ?

Le Digital Art Month est né à New York, à l'automne 2020, pendant la première année de la pandémie. À ce moment-là, les musées et galeries étaient tous fermés, donc profiter des expositions en physique n'était pas une option. Avec Jess Conaster, fondatrice de Studio As We Are et co-créatrice du Digital Art Month, notre objectif était d'amener l'art digital au public et de créer une expérience interactive mais sécurisée. Cet événement offre la possibilité aux familles, aux amateurs, aux collectionneurs... et bien d'autres, de profiter - et d'interagir avec - de l'art de grande qualité, gratuitement.

Le Digital Art Month collabore étroitement avec l'organisation de différentes villes, ce qui nous donne accès à des lieux publics et fait profiter chaque ville participante par la même occasion.

2. Même s'il est récent, le Digital Art Month compte déjà des éditions réussies à Paris, New York et Miami. Quel a été votre plus grand enjeu depuis sa conception ? Quelles sont les prochaines étapes ?

Chaque édition du festival se démarque de la précédente, et chaque ville offre différentes opportunités ! Nous avons vu le festival grandir et évoluer à travers les années, nous avons commencé à inviter des curateurs à participer, et les artistes ont commencé à créer des œuvres spécifiques aux sites. Le plus grand challenge selon nous est l'accessibilité : réduire les barrières qui peuvent s'interposer entre le public et l'œuvre d'art. L'engagement avec les œuvres a grandi de manière significative une fois qu'on a décidé de faire vivre le festival via Instagram et Snapchat. La plupart des gens ont déjà ces applications sur leurs téléphones et pas le temps d'en télécharger une nouvelle. Nous sommes constamment en train d'explorer de nouvelles façons de faciliter les connexions entre les artistes et le public.

Rencontre avec Andrea Steuer & Elena Zavelev - illustration 1
Rencontre avec Andrea Steuer & Elena Zavelev - illustration 1

À gauche : « Peaceflowers » de Katina Bitsicas, À droite : « Ironed Curtain » de Rosa Hirn

3. Urbaines par nature, les œuvres en réalité augmentée du Digital Art Month se révèlent dans la rue à travers l'interaction des passants. Pensez-vous que la réalité augmentée est le futur de l'art urbain ?

La réalité augmentée est un médium et un outil fantastique pour les artistes, parce qu'il leur permet d'atteindre un public bien plus vaste. La réalité augmentée et l'art urbain partagent des similarités : tous deux sont accessibles, étant par nature créés pour le grand public. Le développement rapide des nouvelles technologies nous permet de vivre plusieurs sortes de réalités simultanément. La réalité augmentée est un médium extrêmement flexible, qui peut devenir une puissante extension d'une œuvre physique.

4. L'art digital, l'art vidéo et la réalité augmentée sont en plein essor dans le monde de l'art, même s'ils restent encore peu connus du grand public. Comment arrivez-vous à attirer et impliquer un public néophyte dans un événement tel que le Digital Art Month ?

L'année qui vient de s'écouler a vraiment changé la donne dans l'industrie de l'art digital. Avec la foire CADAF, on s'emploie à soutenir et exposer une curation de divers médiums digitaux. Notre programmation à l'année inclut des foires d'art, des programmes éducatifs et des festivals, parmi d'autres projets. Nous sommes très heureux également d'annoncer que nous lancerons très prochainement la Marketplace CADAF. Ce sera une marketplace pour les curateurs, qui créera un écosystème durable à travers des partages de revenus et de commissions.

Rencontre avec Andrea Steuer & Elena Zavelev - illustration 1
Rencontre avec Andrea Steuer & Elena Zavelev - illustration 1

À gauche : « Le Seul Triomphe » de Ger Killeen, À droite : « LS500 Love Machine » de Laura Shepherd

5. Enfin, êtes-vous vous-même collectionneuses ? D'art digital en particulier ? Quels seraient vos conseils à un·e collectionneur·se qui souhaiterait acquérir de l'art digital, quelle qu'en soit la forme ?

Andrea : Je viens d'une famille de collectionneurs et je suis passionnée par l'art depuis mon enfance. J'ai commencé très tôt à collectionner des œuvres par des street artistes émergents, tels que Whisbe, Salmos et Mr. Doodle. Je suis vite devenue fascinée par l'histoire de l'art digital, et j'ai acheté des œuvres d'artistes tels que Harold Cohen, Vera Molnar et Jennifer Steinkamp. Pendant longtemps, l'art digital était très accessible, ce qui me permettait d'acquérir des œuvres d'artistes digitaux géniaux qui exposent à la CADAF. C'est incroyable d'être témoin de l'évolution des street artistes qui explorent les supports digitaux, et de voir les pionniers du genre être enfin reconnus.

Je conseillerai aux collectionneurs de se renseigner sur la diversité de l'art digital, et de suivre les curateurs. Si l'acquisition d'une œuvre purement digitale est un trop grand premier pas, je leur suggèrerai de considérer les artistes dont le travail est physique - ou comprend un élément physique. Ma règle d'or, quoi qu'il en soit, est d'acheter des œuvres dont vous allez profiter, qu'elles prennent ou perdent de la valeur avec le temps.

Elena : Mon conseil aux collectionneurs est de rencontrer, de vous lier d'amitié, et de soutenir les artistes que vous aimez et en lesquels vous croyez. De cette façon, vous aurez toujours accès à leur travail le plus beau et le plus unique, et vous aurez un réel attachement émotionnel à l'art qui vous appartient. J'ai une forte relation personnelle avec presque toutes les œuvres que je possède. Mes favorites parmi les plus récentes acquisitions de ma collection d'art digital sont de Lorin Roser, Nina Kuo et Ivona Tau.

Pour découvrir les œuvres d'art en réalité virtuelle et les différents du Digital Art Month, explorez la carte interactive ou suivez le compte Instagram d'Artsper !


Sélection d'œuvres d'art

Sick Bacchus, after Caravaggio (Pictures of Magazine 2), Vik Muniz

Sick Bacchus, after Caravaggio (Pictures of Magazine 2)

Vik Muniz

Photographie - 132 x 101.6 cm

36 774 €

Subtractive Variability P4, Felipe Pantone

Subtractive Variability P4

Felipe Pantone

Edition - 100 x 70 cm

2 500 € 2 250 €

THE BALLERINA IN CONTAINERS, HOLDING TIGHT, LE HAVRE, 2021, JR

THE BALLERINA IN CONTAINERS, HOLDING TIGHT, LE HAVRE, 2021

JR

Edition - 70 x 100 cm

Prix sur demande

Larga marcha, 4 bifurcaciones 1, Julio Le Parc

Larga marcha, 4 bifurcaciones 1

Julio Le Parc

Edition - 68 x 68 x 1 cm

4 000 €

Versailles (Blue), Invader

Versailles (Blue)

Invader

Edition - 53 x 48 cm

Vendue

Chats volants à Paris, M.Chat

Chats volants à Paris

M.Chat

Edition - 70 x 50 cm

Vendue

The 10th New York Film Festival, Josef Albers

The 10th New York Film Festival

Josef Albers

Edition - 127 x 66 cm

2 485 €

William Dunas Dance, Pamela-American Dance Festival, Alex Katz

William Dunas Dance, Pamela-American Dance Festival

Alex Katz

Edition - 74.9 x 50.8 cm

1 193 €