Vous souhaitez offrir une œuvre d’art ? Découvrez notre guide de Noël
  • € (EUR)
  • Besoin d'aide

Rencontrez la femme dernière le compte Mythology in Art

Le compte de réseau social où l'histoire de l'art rencontre le mythe

Rencontrez la femme dernière le compte Mythology in Art - illustration 1

Un portrait d'Anna

Le compte Instagram @mythology_in_art a une audience grandissante et fidèle. La femme derrière ce compte, Anna, décortique les récits mythiques que vous connaissez - ou non -, et vous guide à travers ces histoires. En associant l'art au mythe, Anna emmène son public dans un voyage visuel empli de monstres, de héros et de dieux. L'équipe d'Artsper s'est entretenue avec Anna pour découvrir ses inspirations artistiques et mythiques…

1. Bonjour Anna ! Pourriez-vous nous parler de vous et de la façon dont vous avez commencé à utiliser votre compte Instagram @mythology_in_art ?

Je suis quelqu'un qui fait tout le temps des recherches sur quelque chose et qui a plein d'intérêts et de passions. Certains d'entre eux sont aussi poussés que mon compte Instagram @mythology_in_art. Étant une analyste professionnelle, j'avais l'habitude de traiter les informations et les données. Après de nombreuses heures de travail, j'avais envie d'éloigner les longues lectures, les chiffres et les diagrammes hors de ma vue. En les saturant d'esthétique, je me suis retrouvée à rassembler des archives d'œuvres d'art qui m'inspirent le plus. Je me suis rendue compte que presque toutes ces œuvres sont mythologiques. Il n'y a pas de raison particulière pour laquelle j'ai commencé à les publier, j'ai senti que je ne devais pas garder pour moi les pièces étonnantes et rares qui me sautaient aux yeux. L'art a été créé pour être vu.

2. Quelle est votre relation avec la mythologie ? Était-ce quelque chose que vous avez découvert tôt ou tard dans la vie ? Pourquoi la mythologie ?

Quand j'étais enfant, j'étais plus fascinée par les contes de fées médiévaux. Mais à l'adolescence, j'ai rencontré une étrange créature pendant mon sommeil. Dans mon rêve, j'étais seule dans la vieille maison de village de mes grands-parents. Par la fenêtre, je l'ai vu venir à moi - un être mi-homme, mi-animal. Il avait un visage de chèvre, des cornes, un torse et des jambes d'homme, des sabots et peut-être une queue. Il marchait lentement en me regardant droit dans les yeux. J'avais peur de lui et je pensais aux verrous que mes grands-parents ne fermaient jamais. Je n'ai pas réussi à bloquer les portes de la cour, mais j'ai verrouillé la porte de la maison lorsque le visiteur était déjà sur le porche. Mon cœur battait si fort que je me suis réveillée. Bien que je n'étais pas prête à le rencontrer face à face ces fois-là, j'étais curieuse de le connaître.

Mon chemin m'a emmenée loin de l'endroit où je suis née et où j'ai grandi. J'ai étudié les relations internationales et le commerce, puis pendant des années, j'ai travaillé et fait des recherches dans ces domaines, visitant de nombreux endroits et pays. J'étais encore très loin de la mythologie, lorsqu'un jour j'ai vu au musée Cupidon et Psyché, la sculpture composée par Antonio Canova. Cela a semblé réveiller une sorte de nouvelle puissance en moi. Puis j'ai lu ce mythe dans le livre d'Apulée et j'ai eu l'impression de me souvenir de quelque chose de profondément oublié, quelque chose que je connaissais depuis longtemps. Le mythe avait l'atmosphère de mon vieux rêve. Maintenant, je crois que c'est Pan qui est venu à moi - un personnage archétypal de l'océan de l'inconscient collectif, la personnification du sauvage en nous. En tant que guide, il m'a invitée à découvrir la nature humaine, et moi-même. Psyché a rencontré Pan lorsqu'elle a perdu son amour romantique. Dans ma vie personnelle, je voyais de nombreux parallèles avec ce mythe. Je me suis donc enfoncée dans les jungles de la connaissance de soi, ou du souvenir de soi, à travers les archétypes mythologiques.

Rencontrez la femme dernière le compte Mythology in Art - illustration 1
Rencontrez la femme dernière le compte Mythology in Art - illustration 1

À gauche : un portrait d'Anna, À droite : Renat Berkutsia, Pearls of Aphrodite, 2021

3. Quel est votre tableau mythologique préféré ? Avez-vous des préférences particulières en matière de mouvements artistiques ?

Mes préférés changent en fonction de mon état intérieur, je pense. En ce moment, je suis captivée par le tableau de Waterhouse Ulysse et les sirènes. Le héros doit relever un autre défi sur le chemin du retour : le chant des Sirènes, des créatures qui, par leurs voix enchanteresses, attiraient les marins des environs pour les pousser au suicide dans des eaux mortelles. Alors que son équipage se bouche les oreilles, le curieux Ulysse ne peut se refuser le plaisir de connaître le mystère de la voix des sirènes.  Il ordonne de l'attacher au mât - une ruse pour l'empêcher de sauter par-dessus bord du navire. Je ne sais pas ce qui me touche le plus - le mythe lui-même, ou le travail de l'artiste, mais je suis hypnotisée depuis un certain temps. Ou peut-être qu'il me fait penser à moi lorsque j'écoute les informations télévisées de ces derniers mois...

Si nous parlons de mouvements, alors l'art des Étrusques, de la Renaissance, des Préraphaélites et du Symbolisme me touchent plus que les autres. Peut-être à cause de mon amour d'enfance pour les romans mystiques et médiévaux, et de ma tendance à chercher des signes cachés.

4. Pourquoi, selon vous, la mythologie a-t-elle été un sujet si prépondérant pour les artistes dans l'histoire de l'art ?

Peut-être en raison de sa polyvalence. Si l'histoire, la religion et les expériences personnelles sont liées à des individus ou à des communautés, alors la mythologie est le patrimoine de l'humanité. Personne ne sait avec certitude d'où viennent les mythes, ni ce qu'ils signifient. Nous savons seulement qu'il s'agit du savoir le plus ancien. Bien sûr, les mythes acquièrent de nombreuses façons les caractéristiques et les détails de la civilisation qui les diffuse, ce qui leur confère une grande importance pour la culture. 

Pour moi, la mythologie reste une énigme non résolue. Dans les œuvres d'art représentant un mythe ou un personnage mythique, je vois le code culturel que les artistes lisent dans le champ collectif et l'expriment visuellement. Une fois, j'ai participé au processus de création de la peinture mythologique de l'artiste contemporain Renat Berkutsia. Représentant une nymphe, une servante de la déesse Aphrodite, j'ai eu la chance d'observer ce sacrement.

5. Comment choisissez-vous les œuvres d'art pour vos posts ?

En abordant tout thème mythologique dans l'art, je m'efforce de montrer combien la mythologie est représentée de l'antiquité à nos jours, de la manière la plus complète possible. Je veux montrer toute la gamme pour créer un reflet complet de l'intrigue, presque indépendamment de mes sympathies personnelles. C'est une tentative de comprendre comment l'attitude à l'égard de certains sujets soulevés dans la mythologie a évolué au cours des siècles.

Rencontrez la femme dernière le compte Mythology in Art - illustration 1
Rencontrez la femme dernière le compte Mythology in Art - illustration 1

À gauche : John William Waterhouse, Ulysse et les sirènes, 1891, À droite : Un portrait d'Anna

6. Que pensez-vous de l'utilisation d'outils modernes tels que les médias sociaux pour diffuser des contes anciens ?

Comme si je gérais une petite fenêtre sur le grand monde - celui des idées, des héros et des images éternelles. Je ne peux que donner une direction intéressante à explorer plus profondément. Il est peut-être un peu difficile de rivaliser pour attirer l'attention d'un public en très large. Il faut se conformer aux algorithmes de la plateforme, pour rester à flot. Le soutien et le retour d'information de mon public m'aident beaucoup - lorsque mes abonnés font référence à mon compte, ce qui m'aide à le diffuser. C'est ainsi que mon compte a pris de l'ampleur et j'espère continuer.

7. Enfin, comment la mythologie est-elle pertinente aujourd'hui ? Pourquoi est-il important de continuer à partager ces histoires et à les connaître ?

La mythologie montre ce que signifie être humain. Elle retrace l'émergence des plus importants tabous humains. La mythologie est la base commune entre des personnes d'époques et de civilisations différentes. Quelque chose qui pourrait s'opposer au principe du divide et impera. 

Il semble que nous vivions dans une ère de changement. À quoi allons-nous être confrontés ? Sommes-nous prêts à y faire face ? Les institutions et les valeurs traditionnelles seront-elles sauvées ? Être en contact avec les archétypes, c'est comme avoir des racines très profondes qui vous aideront à tenir dans les turbulences mondiales ou personnelles. La source de sagesse qui permet de distinguer la vérité de la distorsion.

La version scientifique considère les mythes comme une tentative des anciens d'expliquer le monde qui les entourait en l'absence d'outils scientifiques. Il peut sembler qu'à mesure que les sciences naturelles se développent, le territoire de la mythologie se contracte. Mais j'ai le sentiment que le véritable champ de la mythologie est en nous. La mythologie est une sorte d'algèbre des relations humaines. Si nous considérons les histoires mythologiques comme un complexe d'occasions liées entre elles, on peut voir à la fois la logique et la relation de cause à effet entre tout ce qui s'y passe. Je partage la mythologie pour donner à quelqu'un l'occasion de se souvenir de quelque chose d'important, comme moi une fois. Et peut-être de trouver la clé de son propre mystère.


Sélection d'œuvres d'art

Moon Valley, Cajuca

Moon Valley

Cajuca

Edition - 42 x 29.7 x 0.3 cm

Vendue