• € (EUR)
  • Besoin d'aide

Rencontre avec Le Cercle de l’Art

Une communauté de femmes artistes contemporaines

Rencontre avec Le Cercle de l’Art - illustration 1

Membres du Cercle de l'Art, de gauche à droite : Charlotte Barrault, Sophie-Felix Joachim, Clémence Vazard, Margaux Desombre © Julia Genet

Le Cercle de l'Art est une communauté d'artistes, qui permet à chaque participante de recevoir un revenu mensuel en vendant ses œuvres. À l'approche du lancement de leur deuxième saison, Artsper a eu la chance de discuter avec elles de leur projet. Découvrez le fonctionnement singulier du Cercle de l'Art, mais aussi un éclairage sur le fait d'être une artiste aujourd'hui et sur l'importance des réseaux sociaux pour les artistes émergents.

1. Bonjour Le Cercle de l'Art ! Pouvez-vous vous présenter et nous raconter en quelques mots l'histoire de votre communauté ?

Bonjour Artsper ! Le Cercle de l'Art est une communauté d'artistes femmes dans l' art contemporain français, qui s'entraident à s'offrir un revenu mensuel pendant un an via la vente de leurs œuvres, le tout épaulées par une méthodologie spécifiquement développée.

Le projet remonte à 2020 et nous nous approchons du lancement de la seconde saison !

2. Quelle est la raison d'être du Cercle de l'Art ?

La raison d'être du Cercle est de permettre aux artistes de s'offrir une stabilité financière mensuelle pour rendre plus sereine leur pratique artistique.

3. Quels sont les critères pour entrer dans la communauté ?

Les appels à candidatures sont annuels et consistent à répondre à un petit nombre de questions. Il n'y a pas de CV, de portfolio ou « d'artist statement » demandé. En répondant à ces questions, on s'assure que l'artiste a envie de donner et de partager avec d'autres artistes… Ensuite, on s'assure que l'artiste a la capacité de vendre son travail et a déjà une certaine expérience passée à le faire, afin que l'expérience ne soit pas trop difficile sur ses aspects « commerciaux ». Enfin, le troisième critère repose sur la maturité de la pratique artistique.

Rencontre avec Le Cercle de l’Art - illustration 1
Rencontre avec Le Cercle de l’Art - illustration 1

Membres du Cercle de l'Art lors d'un projet avec Enamoura à Saignon, mars 2022, à gauche : Margaux Desombre, à droite : Magalie Pouillard © lecercledelart sur Instagram

4. Votre communauté rassemble exclusivement des artistes femmes, est-il dur d'être femme et artiste en France ?

Il est dur de répondre à cette question car les cas et les expériences sont variés. Cependant, c'est en observant qu'une très large majorité de candidats (plus de 70%) étaient des artistes femmes lors de la première saison que Le Cercle est devenu un projet d'artistes femmes.

5. Alors qu'internet et les réseaux sociaux sont saturés d'informations, la visibilité des nouveaux artistes est parfois compromise. Est-ce un obstacle pour le Cercle ? Comment parvenez-vous à offrir une visibilité aux artistes de la communauté ?

Justement ! Le Cercle utilise beaucoup les réseaux sociaux pour permettre aux artistes de partager leur travail, ils sont plutôt considérés comme un outil fondamental à ce stade pour le projet. Les artistes partagent leur portfolio par ce biais et permettent aussi, par leurs intermédiaires, de faire découvrir aux collectionneurs d'autres artistes… C'est un cercle assez vertueux.

Rencontre avec Le Cercle de l’Art - illustration 1
Rencontre avec Le Cercle de l’Art - illustration 1

Membres du Cercle de l'Art lors d'un projet avec Enamoura à Saignon, mars 2022, à gauche : Claire Debras, Magalie Pouillard, Janique Bourget, Margaux Desombre, Margaux Derhy, Marie Berthouloux, à droite : Margaux Derhy © lecercledelart sur Instagram

6. La particularité du Cercle de l'Art est le principe de rémunération mensuelle des artistes. Comment fonctionne ce processus et comment est venue l'idée ? Pensez-vous que ce système devrait être généralisé et démocratisé dans le milieu de l'art ?

Les artistes préparent pendant 4 mois un portfolio d'une quinzaine d'œuvres qu'elles proposent pendant un mois aux collectionneurs. La vente cumulée des œuvres payée en 12 mois par les collectionneurs permet ensuite à l'artiste d'avoir un revenu mensuel pendant un an. La moyenne observée pour l'instant sur les premières saisons est un revenu mensuel d'environ 1000 euros pour chaque artiste participante.

7. Après une première saison avec 50 participantes, vous allez à présent lancer la saison 2. Pouvez-vous nous parler d'un projet sur lequel vous travaillez, à court ou long terme ? Quel avenir souhaitez-vous pour Le Cercle de l'Art ?

Bien sûr ! L'appel à candidatures pour la saison 2 a lieu du 15 au 30 octobre 2022. L'ambition du Cercle est de rapprocher les artistes des collectionneurs mais aussi les artistes entre eux. Ainsi, nous mettons désormais en place plusieurs projets en partenariat avec des lieux d' expositions, des résidences et d'autres partenaires pour offrir encore plus de projets aux artistes et leur permettre de se rencontrer et de tisser des liens qui, on l'espère, dépasseront Le Cercle…


Sélection d'œuvres d'art

Tangata Manu - Bird man, La Robotte

Tangata Manu - Bird man

La Robotte

Peinture - 100 x 70 x 0.5 cm

4 000 €

Angel Of Manhattan, Sax Berlin

Angel Of Manhattan

Sax Berlin

Peinture - 123 x 92 x 4 cm

13 500 €

I hope this message finds you well, Gabrielle Rul

I hope this message finds you well

Gabrielle Rul

Peinture - 76 x 56 x 0.1 cm

800 €

When Did A Piece Fall Off #4, Yagazie Emezi

When Did A Piece Fall Off #4

Yagazie Emezi

Photographie - 41.9 x 59.4 cm

882 €

When Did A Piece Fall Off #3, Yagazie Emezi

When Did A Piece Fall Off #3

Yagazie Emezi

Photographie - 41.9 x 59.4 cm

934 €