Une rencontre avec Olivia Erwin Interiors : Conception d'espaces d'un océan à l'autre

Une rencontre avec Olivia Erwin Interiors : Conception d'espaces d'un océan à l'autre - 2
Une rencontre avec Olivia Erwin Interiors : Conception d'espaces d'un océan à l'autre - 3
Une rencontre avec Olivia Erwin Interiors : Conception d'espaces d'un océan à l'autre - 4
Une rencontre avec Olivia Erwin Interiors : Conception d'espaces d'un océan à l'autre - 5

En haut : Krewe Store, Royal Street, New Orleans © Gieves Anderson / En bas : Cole Residence, Hermosa Beach, California © Manolo Langis

Artsper a eu le plaisir de s'entretenir avec Olivia Erwin, la conceptrice d'intérieur basée à Los Angeles, en Nouvelle-Orléans et au-delà ! Le portfolio polyvalent d'Olivia englobe des espaces résidentiels, commerciaux, de bureau et de restauration, avec un engagement à capturer l'essence de chaque lieu. Plongez dans le monde du design avec Olivia Erwin Interiors !

1. Bonjour Olivia ! Merci de nous accorder du temps aujourd'hui. Pourriez-vous commencer par vous présenter à nos lecteurs ? Comment le projet Olivia Erwin Interiors a-t-il commencé ?

J'ai obtenu mon diplôme en architecture intérieure et en design à UCLA. J'ai travaillé au sein du cabinet d'architecture de renommée mondiale Marmol Radziner, dans le département des intérieurs, pendant et après mes études. C'était un job de rêve ! J'ai pu gagner en expérience pendant quelques années, puis j'ai créé ma propre entreprise après la naissance de ma première fille. C'était formidable car je pouvais accepter des charges de travail plus ou moins grandes selon ce que je souhaitais, en fonction des besoins de ma fille. Au début, j'ai refusé des clients car je leur disais que je ne voulais pas prendre une nounou à temps plein. Et ils me disaient : « On vous veut sur le projet… Amenez tout simplement votre fille à la réunion ! » Alors j'ai commencé à prendre des clients quand elle avait environ 4 à 6 mois. Je la préparais avec suffisamment de biberons et de jouets pour remplir un navire, et on se rendait aux réunions avec les clients !

2. Quel est le type de projet que vous préférez, entre les espaces résidentiels, commerciaux, les bureaux ou les restaurants ?

Ils ont tous leurs avantages et leurs inconvénients. Un projet résidentiel est beaucoup plus intime. Parfois, les clients rêvent d'une maison depuis des années, économisent de l'argent et ont leur wishlist précise. Et avec ces projets, nous apprenons toujours à connaître nos clients de manière très intime car nous voulons savoir exactement comment ils vivent, fonctionnent, reçoivent, etc. Nous apprenons à connaître leurs enfants, leurs animaux de compagnie. Un projet qui débute à partir de zéro peut durer des années, il est donc vraiment spécial de créer ces liens avec nos clients. Avec les projets commerciaux, nous avons généralement affaire à de multiples investisseurs. C'est moins intime et plus axé sur le côté commercial et sur le respect des délais généralement serrés. Ces projets sont intéressants car il y a une psychologie derrière la manière dont les clients font leurs achats, activent un espace et se réunissent. Nous aimons résoudre ces petits mystères pour nous assurer que le client ou l'invité apprécie l'environnement ou, pour le commerce de détail, achète des produits !  

Une rencontre avec Olivia Erwin Interiors : Conception d'espaces d'un océan à l'autre - 6
Une rencontre avec Olivia Erwin Interiors : Conception d'espaces d'un océan à l'autre - 7

Four Seasons Penthouse Residence, New Orleans © Gieves Anderson

3. Comment l'emplacement d'un projet affecte-t-il votre travail de conception et votre style global ?

Notre style ne change pas... Il ne sera pas le même pour une maison à Aspen que pour un appartement à New York, mais l'esthétique caractéristique reste cohérente. Nous prenons toujours en compte la relation de l'espace avec l'environnement. Le projet ne peut pas être correctement conçu sans tenir compte de l'emplacement et de l'environnement.  

4. Êtes-vous inspirée par des mouvements artistiques ou de design passés en particulier ? Si oui, pourquoi et de quelle manière ?  

J'adore l'architecture haussmannienne et son style parisien emblématique associé à des intérieurs modernes. C'est le meilleur des deux mondes. C'est aussi très courant à La Nouvelle-Orléans. Nous avons une des architectures les plus anciennes et les plus uniques des États-Unis. Nous célébrons cette structure et y ajoutons du mobilier moderne, de l'éclairage contemporain, etc. D'autre part, je suis très inspirée par Los Angeles et le mouvement du milieu du siècle encore très présent dans la ville. La simplicité de la vie intérieure/extérieure ainsi que les plans d'étage ouverts et sans complications sont très attrayants.

5. Quels artistes visuels attirent votre attention en ce moment ?  

J'ai tendance à être attirée par des œuvres abstraites. L'art suscite une réaction viscérale - c'est une préférence personnelle ultime. En ce qui concerne l'art, les clients se divisent en deux catégories. Soit ils savent exactement ce qu'ils aiment et ont leur propre collection, soit ils n'ont aucune idée et ont besoin que nous les guidions. Il y a rarement quelque chose entre les deux. Il y a tellement d'artistes que j'adore, mais j'ai récemment découvert Dana Piazza et ses dessins méticuleux. Le monde de l'art numérique en 2D a explosé, et il y a des œuvres incroyables. J'ai également adoré la phénoménale exposition d'Anish Kapoor à la Gallerie dell'Accademia à Venise l'année dernière.

Une rencontre avec Olivia Erwin Interiors : Conception d'espaces d'un océan à l'autre - 8
Une rencontre avec Olivia Erwin Interiors : Conception d'espaces d'un océan à l'autre - 9

À gauche : Four Seasons Penthouse Residence, New Orleans © Gieves Anderson / À droite : Krewe Store, New York © Gieves Anderson

6. Quel est votre plus grand secret en matière de design ?

La curiosité ! Apprendre à connaître le client de toutes les manières possibles est l'arme secrète ! C'est l'une de mes parties préférées de mon travail. J'ai un véritable intérêt pour toutes les personnes avec lesquelles nous travaillons. En partie parce que je me sens honorée qu'ils nous confient leur projet. La majorité de nos clients sont des clients fidèles, et même ceux qui ne le sont pas, nous sommes toujours très proches d'eux. Il faut écouter leurs besoins et leurs souhaits, mais aussi prêter attention aux détails les plus minimes. C'est très nuancé et cela ne se produit pas du jour au lendemain. Il n'y a rien de mieux que de savoir ce que le client aime et n'aime pas sans avoir à les embêter. La confiance qui en découle est inestimable et ne peut être obtenue qu'en prêtant attention à chaque détail de votre client. Une fois que vous parlez leur langue, tout se passe bien. C'est pourquoi nous aimons travailler avec des clients fidèles. Ces relations ont déjà été établies. Nous savons ce qu'ils veulent et ce qu'ils ne veulent pas, et nous pouvons démarrer immédiatement. C'est vraiment un luxe d'avoir ce type de relation avec un client.

7. Quels sont les efforts que vous avez déployés pour satisfaire vos clients ? Ou une histoire folle d'un projet ?

Bien sûr, nous voulons que nos clients soient aussi heureux que possible, donc nous ferons tout ce qu'il faut ! Et il y a de nombreuses histoires folles, mais je ne divulgue pas de secrets ;).

8. Quel serait un projet de rêve pour vous ? Ou un client de rêve, du passé ou du présent ?

Je ne veux pas être ennuyeuse, mais tous mes clients sont des clients de rêve ! Et nous sommes très reconnaissants pour tous nos projets. Nous avons vraiment des projets de rêve et nous nous sentons très chanceux de pouvoir choisir ce sur quoi nous travaillons à ce stade. Un vrai luxe !

Une rencontre avec Olivia Erwin Interiors : Conception d'espaces d'un océan à l'autre - 10

Portrait d'Olivia © Olivia Erwin Interiors


Sélection d'œuvres d'art

Peinture, DB2 18, Joanne Freeman

DB2 18

Joanne Freeman

Peinture - 46 x 46 cm Peinture - 18.1 x 18.1 inch

Vendue

Photographie, Sans titre 06 : Loyalland serie, Mauren Brodbeck

Sans titre 06 : Loyalland serie

Mauren Brodbeck

Photographie - 30 x 25 cm Photographie - 11.8 x 9.8 inch

750 €

Édition, Vibes, David Shrigley

Vibes

David Shrigley

Édition - 76 x 56 cm Édition - 29.9 x 22 inch

Vendue

Édition, Perspective immergée, Maude Ovize

Perspective immergée

Maude Ovize

Édition - 70 x 49 x 0.1 cm Édition - 27.6 x 19.3 x 0 inch

295 €

Photographie, Morning Sun, Rodrigo

Morning Sun

Rodrigo

Photographie - 27.1 x 19.4 x 0.1 cm Photographie - 10.7 x 7.6 x 0 inch

1 999 €

Peinture, Paysage en quête de lignes, Florence Boré

Paysage en quête de lignes

Florence Boré

Peinture - 110 x 61 x 0.4 cm Peinture - 43.3 x 24 x 0.2 inch

4 000 €

Sculpture, Tumble I, Asli Törün Erbengi

Tumble I

Asli Törün Erbengi

Sculpture - 19 x 26 x 10 cm Sculpture - 7.5 x 10.2 x 3.9 inch

1 850 €

Design, Vintage Sofa Piumino, Paolo Lomazzi

Vintage Sofa Piumino

Paolo Lomazzi

Design - 90 x 190 x 105 cm Design - 35.4 x 74.8 x 41.3 inch

18 000 €

Design, Biagio 282 Table Lamp, Tobia Scarpa

Biagio 282 Table Lamp

Tobia Scarpa

Design - 39 x 13.5 x 39 cm Design - 15.4 x 5.3 x 15.4 inch

6 500 €

Design, Camaleonda - Modular Sofa, Mario Bellini

Camaleonda - Modular Sofa

Mario Bellini

Design - 68 x 96 x 96 cm Design - 26.8 x 37.8 x 37.8 inch

Vendue

Peinture, Into Eternity, Nikolaos Schizas

Into Eternity

Nikolaos Schizas

Peinture - 80 x 150 x 0.1 cm Peinture - 31.5 x 59.1 x 0 inch

4 378 €

Peinture, #1642, Arvid Boecker

#1642

Arvid Boecker

Peinture - 80 x 60 x 6 cm Peinture - 31.5 x 23.6 x 2.4 inch

5 549 €

Peinture, #1656, Arvid Boecker

#1656

Arvid Boecker

Peinture - 80 x 60 x 6 cm Peinture - 31.5 x 23.6 x 2.4 inch

Vendue