• $ (USD)
  • Besoin d'aide

Rencontre avec Tezza

Artiste, influenceuse, musicienne et entrepreneuse

Rencontre avec Tezza - illustration 1

Tezza devant son kit de collage shopTezza.com x Charles Barton

L'influenceuse et créatrice Tezza, vivant à LA, a construit un véritable empire artistique, réunissant aujourd'hui plus d'un million d'abonnés et d'adeptes sur Instagram. Découvrez ses conseils pour trouver la beauté dans la vie de tous les jours, les artistes qu'elle adore et l'endroit où elle se sent le plus inspirée....

1. Bonjour Tezza ! Vous êtes artiste, influenceuse, musicienne, fondatrice de 3 marques... Est-ce que j'ai oublié quelque chose ? En tout cas, c'est un CV très impressionnant. Pourriez-vous nous raconter votre parcours pour en arriver là ?

J'ai eu la chance de grandir dans une famille pleine d'esprits créatifs, de peintres aux graphistes en passant par les musiciens. Ainsi, l'art a toujours été au premier plan de tout ce que je faisais. À 16 ans, j'ai suivi des programmes d'été au FIT et à Parsons, où j'ai étudié le stylisme, ce qui m'a conduit à découvrir mon amour de la narration par la photographie. J'ai obtenu mon BFA en beaux-arts avec une spécialisation en photographie et c'est alors que mon aventure a vraiment démarré. Après l'université, j'ai utilisé les médias sociaux comme moyen de me connecter avec toutes les marques que j'aimais et de présenter mon portfolio de travail, ce qui m'a conduit à des rôles de consultante en création. Après avoir exercé cette activité pendant plusieurs années, j'ai voulu créer ma propre marque réunissant l'art physique et l'art numérique d'une manière unique, car j'aime tellement les deux. Mon partenaire commercial et mari, Cole, et moi avons lancé la marque Tezza il y a quelques années. Elle comprend des tirages d'art physiques et une application de retouche photo/vidéo qui aide les créateurs à découvrir l'artiste qui sommeille en eux.

2. Votre mantra est "l'art de la vie", ce qui nous évoque Georgia O'Keeffe. Que signifie-t-il pour vous ?

En grandissant, j'ai eu l'impression que beaucoup de gens considèrent l'art comme quelque chose d'intimidant. On imaginait soit un groupe exclusif et élitiste de personnes, soit un artiste affamé vivant en marge de la société. Nous avons choisi « L'art de la vie » comme mantra parce que le monde de Tezza a pour but d'inviter tout le monde à voir la beauté dans la banalité, à regarder en soi pour y découvrir l'artiste qui sommeille en nous, et à faire de sa vie sa propre œuvre d'art. Je suis convaincue que nous avons un artiste inné en chacun de nous, et nous voulons vraiment que l'art soit moins intimidant pour que les gens osent s'y plonger.

3. Justement, comment avez-vous réussi à trouver de la beauté dans la vie quotidienne pendant le confinement ?

Pendant de nombreuses années, j'ai bougé si vite, j'ai beaucoup voyagé, j'ai travaillé beaucoup trop d'heures. J'ai oublié ce qu'était la beauté d'une routine. Des choses simples comme se réveiller et faire du café, s'asseoir sur un porche, regarder un coucher de soleil, se promener en pleine nature, écouter de la musique..., bref ces moments simples qui vous montrent vraiment qu'il y a de l'inspiration dans tout.

Rencontre avec Tezza - illustration 1
Rencontre avec Tezza - illustration 1

À gauche : une photo du voyage de Tezza à Positano, en Italie / À droite : Tezza portant une robe Sara Wong pour Vogue Italia.

4. Quelles sont vos œuvres d'art préférées dans votre maison ?

Nous avons récemment acheté une pièce très étonnante de Taylor Kibby. Elle est sculptrice à Los Angeles et nous avons visité son studio l'été dernier. Nous avons été tellement impressionnés par la texture et le mouvement de son travail que nous avons craqué pour l'une de ses pièces sur-le-champ.

5. Plus récemment, vous avez habité à New York et à Los Angeles. Quels sont vos endroits préférés pour découvrir l'art dans ces villes ?

Le Lower East Side de New York est riche des plus belles galeries d'art. Vous pouvez vous promener dans les rues dans les deux sens et ne jamais vous ennuyer. J'adorais prendre un café le dimanche et flâner dans les galeries, en espérant tomber sur quelque chose de nouveau. Je viens d'arriver à Los Angeles et il n'y a pas eu beaucoup de lieux ouverts, mais ma découverte préférée est la galerie Tase, une belle sélection de mode et d'art.

6. Vous avez beaucoup voyagé. Où vous sentez-vous le plus inspiré ?

Cela va sembler cliché, comme dire que ma chanson préférée est au top 10 du hit-parade, mais c'est parce qu'elle est vraiment bonne ! J'adore Positano, en Italie. Même lorsque je suis assis ici et que je tape ce nom sur Internet, je ne peux m'empêcher de sourire. Il y a quelques années, j'y étais pendant une fête italienne et c'était bondé ! Je suis quelqu'un qui se nourrit d'énergie et laissez-moi vous dire que je n'ai jamais été dans un endroit aussi vivant. Des familles en vacances nagent dans l'océan pendant des heures, se prélassant au soleil, profitant de chaque minute de la journée sans se soucier du monde. C'est quelque chose qui fait vraiment bondir mon cœur de joie. Le paysage ressemble à celui que l'on voit sur toutes les photos et tous les tableaux, mais une fois que vous le voyez en vrai, vous comprenez pourquoi il est si apprécié. C'est romantique, c'est épique, c'est exactement ce dont vous rêvez quand vous pensez à la côte italienne. C'est un endroit que je garde dans un coin de ma tête pour les moments où je veux m'évader.

Rencontre avec Tezza - illustration 1
Rencontre avec Tezza - illustration 1

À gauche : Tezza pose sur la plage / À droite : Le lancement des lunettes de soleil Tezza.co 2020 ©Amberly Valentine

7. Quels sont les artistes contemporains, célèbres ou émergents, qui sont une source d'inspiration pour vous ?

J'aurai toujours un faible pour l'illustration de mode. Mon artiste préférée en ce moment c'est Rosie McGuinness, son utilisation de l'espace négatif est enchanteur et c'est une chose à laquelle je pense lorsque je crée une nouvelle pièce ou lorsque je prends en main mon appareil photo.

8. Enfin, vous avez construit votre carrière de manière numérique. Quel est votre point de vue sur l'expansion du marché de l'art en ligne et à quoi ressemblera-t-il selon vous, à l'avenir ?

Les nouvelles récentes concernant les NFT et la vente incroyable de Beeple chez Christie's m'ont vraiment ouvert l'esprit sur l'avenir de l'art numérique. Je pense que c'est un peu le “Wild West" en ce moment, et que les gens essaient toutes sortes de choses pour voir ce qui va marcher. Mais je suis très enthousiaste quant à la nature démocratique de tout cela. J'espère que cela permettra aux artistes indépendants d'être plus visibles, et de pouvoir acheter et vendre leurs œuvres selon leurs conditions, sans être contraints par les modèles traditionnels qui peuvent être si difficiles à pénétrer. Il y a un élément qui me rappelle les débuts d'Instagram, qui a vraiment bouleversé la façon dont la photographie était perçue et appréciée. Au début, c'était troublant, mais tant d'opportunités en ont découlé et j'ai eu la chance de pouvoir m'adapter et évoluer avec. J'ai hâte de voir où ces récents développements nous mèneront, surtout que j'ai déjà découvert tant d'artistes étonnants grâce à toute cette frénésie !


Sélection d'oeuvres d'art

Gustavo Lins, Impair, Dessin

Gustavo Lins

Impair, 2018
11.8 x 8.3 x 0 inch
Dessin

727 $US

Nos recommandations Gustav Klimt, Lovers - 1904/1905, Edition

Gustav Klimt

Lovers - 1904/1905, 2018
25.6 x 19.7 inch
Edition

Vendu

Burt Glinn, Portrait of Twiggy, London, Photographie

Burt Glinn

Portrait of Twiggy, London, 1966
20 x 16 inch
Photographie

3 800 $US

Théo Gosselin, Lost & Found, Photographie

Théo Gosselin

Lost & Found, 2019
11.8 x 7.9 x 0.8 inch
Photographie

424 $US

Aleksander Grzybek, Untitled, Peinture

Aleksander Grzybek

Untitled, 2014
22.4 x 6.7 inch
Peinture

Vendu

Antoine Rose, By My Side 7, Photographie

Antoine Rose

By My Side 7, 2020
13.8 x 13.8 x 0.2 inch
Photographie

1 333 $US

Béatrice Bissara, Rêverie d'un soir, Sculpture

Béatrice Bissara

Rêverie d'un soir, 2014
18.5 x 15.7 x 16.9 inch
Sculpture

15 448 $US

Emma Donaldson, The Singer 2, Peinture

Emma Donaldson

The Singer 2, 2020
19.7 x 15.7 x 0.8 inch
Peinture

121 $US

Willy Ronis, Le nu provençal, Photographie

Willy Ronis

Le nu provençal, 1949
15.7 x 11.8 inch
Photographie

6 058 $US

Annie Leibovitz, Elvis Presley's TV, Graceland, Memphis, Tennessee, Photographie

Annie Leibovitz

Elvis Presley's TV, Graceland, Memphis, Tennessee, 2011
13.87 x 17.91 inch
Photographie

22 500 $US

Annie Leibovitz, Andy Warhol, New York City, Photographie

Annie Leibovitz

Andy Warhol, New York City, 1976
20 x 16 inch
Photographie

50 000 $US

Laurent Castellani, Lady Blue, Photographie

Laurent Castellani

Lady Blue, 2019
39.4 x 27.6 x 0 inch
Photographie

592 $US

Titouan Lamazou, Coquillage du Sine Saloum, Sénégal, Peinture

Titouan Lamazou

Coquillage du Sine Saloum, Sénégal, 2010
11.8 x 8.3 inch
Peinture

5 816 $US

Jean-Baptiste Dumont, La Robe Verte, Peinture

Jean-Baptiste Dumont

La Robe Verte, 2021
21.3 x 15 x 0.8 inch
Peinture

1 696 $US

Claude Weisbuch, La Chute, Dessin

Claude Weisbuch

La Chute, 2000
10.6 x 14.6 x 0 inch
Dessin

1 575 $US