COVID19 : Livraison assurée, de nouvelles options disponibles et le service client est ouvert. En savoir plus

JP Malot, Shoot The Bank On Financial Times

JP Malot Shoot The Bank On Financial Times, 2013

Demander plus de visuels

678 $

Une question? Contactez nos experts
COVID19 : Les livraisons sont maintenues mais des retards peuvent intervenir. Les colis sont traités dans le respect des règles sanitaires. Notre service client est disponible et prendra contact avec vous pour vous informer de l'avancé de votre commande.

Ajouter à ma wishlist
JP Malot, Shoot The Bank On Financial Times
Mise en situation

simulator

simulator

Informations sur l’oeuvre
  • Technique

    Peinture : peinture aérosol, acrylique, encre, Posca, Pochoir

  • Dimensions cm | inch

    22 x 13 inch

  • Support

    Peinture sur papier journal

  • Encadrement

    Non encadrée

  • Tirage

    Oeuvre Unique

  • Authentification

    Oeuvre vendue avec facture de la galerie
    et certificat d’authenticité

  • Signature

    Oeuvre signée à la main

  • Proposé par

    Ministry Of Design
    Paris - France

  • A propos de l'oeuvre

    Oeuvre vendue en parfait état

    Shoot The Bank on Financial Times est une oeuvre peinte sur papier journal du même nom (format ouvert 56x66 cm environ), réalisée durant l'année 2013 pour l’exposition 'De Paris à Berlin, les murs ont la parole...'

    Oeuvre rare, originale unique dans son jus, peinte au pochoir, à l'aérosol, acryliques aux pinceaux, posca et encres divers.

    Oeuvre signée à plusieurs reprises et livrée avec certificat de la galerie signée par l'artiste.

    BONUS pour achat de plus de 200 euros à la galerie, offre d'une sérigraphie Shoot The Bank rehaussée main sur papier d'art de format 40x30 cm, signée par l'artiste avec un tote bag sérigraphié Shoot The Bank.

    Livraison en tube renforcée avec remise contre signature, tracking numbers et assurance incluse.
    Lire plus
Livraison
Artsper livre les oeuvres dans le monde entier via des transporteurs spécialisés. L'oeuvre peut être livrée à l'adresse de votre choix dans moins d'une semaine après validation de votre commande. L'oeuvre est assurée pendant le transport, il n'y a donc aucun risque pour vous.
En savoir plus sur la livraison
Retour gratuit
Profitez de 14 jours d’essai pour trouver la place idéale de votre œuvre d’art. Et si vous changez d’avis, les frais de retours sont gratuits et nous vous remboursons intégralement.
En savoir plus sur les retours gratuits
Paiement
Vous pouvez régler par carte bancaire, Paypal ou virement uniquement en Euros. Sachez que nous prenons les fraudes et le respect de vos informations confidentielles très au sérieux, c'est pourquoi tous les paiements sont sujets à une validation 3D Secure.
En savoir plus sur le paiement
Garantie
Artsper travaille uniquement avec des galeries professionnelles et vous garantit l'authenticité et la provenance des oeuvres.
En savoir plus sur la garantie Artsper
Voir plus loin

JP Malot

France Né(e) en: 1973

Né en 1973, JP Malot aka Shoot The Bank parvient à intégrer une école de dessin technique et artistique pendant deux années consécutives. Trouvant l'école trop académique à son goût, il quitte l'école et retourne à sa passion de peintre-bombeur jusqu'à faire des décors de défilés, devantures de boutiques de mode, palissade lors d'une expo graffiti de la galerie Agnès B, en plus de fréquenter les terrains vagues cultes de l'époque.

D'une adolescence influencée par les plus grands noms du graffiti à Paris (Steph, Jonone, Futura 2000) et les livres «Subway Art» et «Spray Can Art» à la fin des années 80 et début 90, il est aussi attiré par le dessin et le croquis des grands maîtres. Il s'est aussi beaucoup intéressé à l'abstrait de Paul Jenkins et ses couleurs, et revendique aujourd'hui complètement la culture underground. Ses influences actuelles vont donc du pop art, au graphisme, à la mode jusqu'à se nourrir de ses voyages desquels il ramène des affiches prises dans les rues pour les intégrer dans ses œuvres.

Ses techniques sont mixtes, mêlant aussi bien le collage, l'aérosol, pochoir, sérigraphie, marqueurs, acryliques, dessins et objets sculptés comme ses grenades au couleurs pop qu'il colle dans les rues ou encore d'autres objets, visuels et pseudonymes qui lui servent de tags et signatures diverses afin de tromper ses «suiveurs», et répondant à son besoin de se dissimuler tout en créant de nouveaux concepts et parfois énigmes pour les amateurs de street art.

On le retrouve ainsi dans des villes comme Berlin, Barcelone, Madrid, Palma, Malaga, Marbella, Ibiza, Rome, Naples, Londres, Glasgow, Edimbourg, Pékin, ainsi que chez des amateurs et collectionneurs d'arts urbains comme à Bervely Hills, Londres, Berlin, New York et Tokyo.

Lire plus


JP Malot, Shoot The Bank On Financial Times
JP Malot, Shoot The Bank On Financial Times JP Malot, Shoot The Bank On Financial Times JP Malot, Shoot The Bank On Financial Times JP Malot, Shoot The Bank On Financial Times JP Malot, Shoot The Bank On Financial Times