• € (EUR)
  • Besoin d'aide

Monique Leliefeld Mind the Red Line I, 2019

Demander plus de visuels

2 500 €

Entreprises: Leasing à partir de 77 € / mois

Faire une offre

Une question? Contactez nos experts
Comment Artsper protège vos achats ?
LOADING NOT DISPLAYED BLUR TEXT
Second NOT DISPLAYED BLUR TEXT

Essayez gratuitement l’oeuvre pendant 14 jours

L'oeuvre est disponible en retrait en galerie à Voorschoten, Pays-Bas


Ajouter à ma wishlist
A propos du vendeur
Gallery Sorelle Sciarone

Voorschoten, Pays-Bas

Vendeur Artsper depuis 2019
10 commandes finalisées
Le logo Vetted de Artsper

Vendeur certifié Notre équipe d'experts du monde entier approuve chaque vendeur.

Monique Leliefeld, Mind the Red Line I
Imaginez-la chez vous

simulator

simulator

Tout savoir sur l’œuvre
  • Technique

    Peinture : acrylique

  • Dimensions cm | inch

    120 x 40 x 2 cm

  • Support

    Peinture sur toile sur chassis

  • Encadrement

    Caisse américaine en bois argenté

  • Dimension de l'oeuvre encadrée

    124 x 44 x 4 cm

  • Tirage

    Oeuvre Unique

  • Authentification

    Oeuvre vendue avec facture de la galerie
    et certificat d’authenticité

  • Signature

    Oeuvre signée à la main

  • A propos de l'oeuvre

    Oeuvre vendue en parfait état

    Une forme bleue, ambiguë et allongée jaillit d'un fond noir intense. A cause de ce noir, rien ne peut nous distraire du sujet de ce tableau. Dans cette toile allongée, le bleu dans les coins supérieurs, dans sa teinte la plus claire, semble être suspendu à des grappes de boules rose tendre, qui contrastent doucement avec le bleu pastel. Ces boules roses se reflètent dans le travail, sous la forme d'un bouquet dense à environ un quart du trajet, et comme un amas désintégré au centre. Si les buissons ou les groupes sont connectés, une forme en Y est créée dans la moitié supérieure de la peinture.

    La jambe du Y est suivie d'une sorte de fissure dans le bleu. Ici, nous rencontrons l'élément le plus dramatique de la peinture. Le bleu cède la place à une ouverture dure qui montre le même noir que l'arrière-plan, créant presque le sentiment qu'un couteau a été enfoncé et abattu d'un coup dur. Le sens du drame est encore renforcé par la fine bande rouge nette qui s'étend du haut de la "fissure" à environ la moitié. La couleur intense et la forme nette de l'ouverture suggèrent presque du sang. Pourtant, ce n'est pas seulement noir, ouvert, mais un vide que nous voyons: des collections roses de petites sphères et de fines lignes lisses de bleu clair tentent également de combler ce que le couteau tranchant imaginaire a fait.

    Puis le bleu lui-même, la couleur qui a été utilisée à son plus grand potentiel. Dans l'ensemble, elle part dans une teinte pastel en haut vers un azur profond dans les régions inférieures du tableau. Monique Leliefeld montre en bleu un vaste répertoire de textures et de formes. En haut, il semble qu'il y ait des plis durs dans le papier, les pointes pointues en haut jouent un rôle à cet égard. Au centre, les points bleu foncé sont organiques, les pousses rappellent les cellules du système nerveux, avec des pousses minces et longues procurant une sensation. En bas, là où les nuances de vert reviennent également, l'azur se sent désormais lourd, suspendu, rigide, presque fatigué. Il constitue une base solide et stable pour ce travail.

    Dans «The Red Line, I», il y a presque un combat. Ce combat se déroule entre le profond, le noir, voire le noir d'une part, suggérant une profondeur énorme qui est si loin qu'on ne peut pas la voir. D'autre part, il y a le bleu pastel en haut, qui change dans différentes surfaces en un bleu profond qui est donné au vert comme base stable, une couleur qui se trouve à côté du bleu dans la palette de couleurs. En tant qu'historienne de l'art, cette œuvre de Monique Leliefeld est difficile à classer dans une catégorie, sauf dans celle de sa propre œuvre. Formes ambiguës, gamme de textures, couleurs calmes contre contrastes, calme contre drame, l'aspect extrêmement libre-associatif de son travail: tout se retrouve dans ce travail et une grande partie de son travail.

    "The Red Line I" est une apparence frappante qui attirera tous les regards partout où elle sera suspendue. Le format choisi de manière frappante, le jeu subtil de nuances de bleu en combinaison avec différentes structures, le noir profondément saturé, ce sont tous des éléments qui garantissent que toute la surface de la toile continue d'être examinée par le spectateur. En outre, le bleu a un effet serein, dont la présence de ce tableau, même dans le coin de l'œil, a un effet apaisant sur les personnes.
    Lire plus
Livraison
Artsper livre les oeuvres dans le monde entier via des transporteurs spécialisés. L'oeuvre est disponible en retrait en galerie à Voorschoten, Pays-Bas ou peut être livrée à l'adresse de votre choix dans moins d'une semaine après validation de votre commande. L'oeuvre est assurée pendant le transport, il n'y a donc aucun risque pour vous.
Provenance de l’oeuvre: Pays-Bas
En savoir plus sur la livraison
Retour gratuit
Profitez de 14 jours d’essai pour trouver la place idéale de votre œuvre d’art. Et si vous changez d’avis, les frais de retours sont gratuits et nous vous remboursons intégralement.
En savoir plus sur les retours gratuits
Paiement
Vous pouvez régler par carte bancaire, Paypal ou virement uniquement en Euros. Sachez que nous prenons les fraudes et le respect de vos informations confidentielles très au sérieux, c'est pourquoi tous les paiements sont sujets à une validation 3D Secure.
En savoir plus sur le paiement
Garantie
Artsper travaille uniquement avec des galeries professionnelles et vous garantit l'authenticité et la provenance des oeuvres.
En savoir plus sur la garantie Artsper
Envie d’aller plus loin ?

Monique Leliefeld

Pays-Bas Né(e) en: 1950

Monique Leliefeld travaille et retravaille son travail jusqu'à ce qu'une essence d'émotion soit distillée dans ses formes. Se tenir devant son travail suscite immédiatement une émotion chez le spectateur. Sa série de joie de vivre évoque un sentiment immédiat de bonheur. 


L'émotion dans Mysterious Power n'est pas une force brute ou sauvage, mais une force maîtrisée. Sa technique travaille magistralement dans la texture et la stratification différente dans tout son travail. Il est agréable de voir une enveloppe dans laquelle elle travaille et la retravaille jusqu'à ce qu'une essence d'émotion soit distillée dans ses formes. 


Se tenir devant son travail suscite immédiatement une émotion chez le spectateur. Sa série de joie de vivre évoque un sentiment immédiat de bonheur. L'émotion dans Mysterious Power n'est pas une force brute ou sauvage, mais une force maîtrisée. Sa technique travaille magistralement en texture et stratification différente dans tout son travail.m.

Lire plus


Monique Leliefeld, Mind the Red Line I
Monique Leliefeld, Mind the Red Line I Monique Leliefeld, Mind the Red Line I Monique Leliefeld, Mind the Red Line I Monique Leliefeld, Mind the Red Line I Monique Leliefeld, Mind the Red Line I