{}

Christian Guy

Né en 1948 - France

BIOGRAPHIE

Biographie en cours de finition

Christian Guy (1948-2006)
Aux frontières du réel, entre le pop art et l’hyperréalisme, Christian Guy exprime les temps forts de son époque.

Né à Lyon le 29 février 1948, il avait déjà à son actif, à l’état de fœtus, une victoire dans le raid Marseille-Cannes de canot automobile, en juillet 1947.

Dès qu’il perçoit l’utilité de ses mains il dessine, il peint, il écrit. À 11 ans, il réalise sa première série de tableaux Feutres sur Isorel laqué / La Corrida. La même année, il acquiert un poste de télévision. Nous sommes en 1959. La boîte à image le projette dans une nouvelle société de communication.

Après avoir écumé toutes les « foires aux croûtes », il étudie les beaux-arts à la Kunstgewerbeschule (de) de Zurich (Suisse). Son objectif est de se libérer de la peinture officielle, des techniques traditionnelles. Les maîtres de ses maîtres sont Robert Rauschenberg, Roy Lichtenstein, Claes Oldenburg, George Segal, James Rosenquist et Andy Warhol.

Imprégné de leur esprit de designer, il rentre en France et s’installe à Paris. Publicis, Dupuis-Compton et Publi-Service lui servent de rampe de lancement mais aussi de révélateur. Il est définitivement inadapté à la société de consommation et à ses dérives : « L’art de la peau de banane et de la masturbation verbale me rend réfractaire à toute structure capitalistique traditionnelle. »

C’est Pierre Barret qui donne un nouvel élan à sa carrière en lui confiant la mise en page de Moto Journal. À plein temps jusqu’en 1977, puis deux semaines sur quatre jusqu’en 1986, cet arrangement professionnel lui laisse quinze jours de peinture par mois.

Il rencontre alors la laque glycérophtalique plus connue sous le nom de la marque Ripolin. Procréation sur des tas de bois stratifiés comme des momies, dans un flot rhinocérotique de pigments et de touffes de pinceau sans cache, dans un subtil et triangulaire équilibre des couleurs.

Lire plus
EXPOSITIONS

Grand Palais, Paris, Figuration Critique en 1981 et 1983, Grands et Jeunes en 1982, 1983 et 1984, Comparaison en 1984.
Galerie Shérif Fine Art, Sidi Bou Saïd, 1983.
Centre culturel du Marais, Rétrospective de 70 tableaux, 1984

Galerie des Serbes, Cannes, 40 ans de Festival en 40 tableaux, 1987.
Galeries du Byblos, Courchevel et Saint-Tropez ; Penson Gallery, New York, 1988.
Premier Salon de la Voiture de collection, Paris, 1989 ; Jazz Club Lionel-Hampton à l’hôtel Méridien-Étoile, Paris, 1991.
Spiral Museum, Tokyo, 1992.
Orangerie du Sénat, jardin du Luxembourg, Paris, Rétrospective, 1997.
Galerie Angeline Gautier, Saarlouis ; Galerie Caplain-Matignon, Paris, 2000, 2001 et 2002.
Galerie Pikinasso, Roanne, 2000, our la sortie de son premier livre L’Ère du temps.
Délio Romang Gallery, Gstaad, en 2001 et 2002.
Galerie Seine 51, Paris, 2003.
Galerie Deza, Roanne, 2017
Expositions permanentes : Londres, Miami, New York, Opéra Gallery Paris, etc.

Lire plus
Nos Garanties

Livraisons garantiespar des transporteurs spécialisés
En savoir plus

Paiements securisés par carte bleue, paypal ou virement bancaire
En savoir plus

Retours gratuitsjusqu'à 14 jours
En savoir plus

Prix négociés auprès de nos galeries
En savoir plus

Leurs Expériences

"Artsper réunit le meilleur des galeries d’art du monde entier. Je peux ainsi faire mon choix depuis chez moi en toute sérénité."

Sébastien Robineau - Avocat

"Les conseillers sur Artsper m’ont guidé dans mon choix et ont été très réactifs à mes questions et dans le suivi de ma commande."

Vincent Dubois - Gestionnaire de fonds

"Artsper, c'est le choix le plus diversifié et le plus large d'oeuvres contemporaines accessibles. Mon JonOne, acheté sur Artsper, est un émerveillement quotidien."

Hubert de Brichambaut - Dirigeant d'entreprise