• € (EUR)
  • Besoin d'aide
Edmond Bille

Edmond Bille

Suisse • Né(e) en: 1878

Artistes Dessinateurs

Artistes Suisses

Edmond Bille, né le 24 janvier 1878 à Valangin (canton de Neuchâtel) et mort le 8 mars 1959 à Sierre (Valais), est un peintre et vitrailliste suisse.

Edmond Bille passe une partie de son enfance à Dombresson, avant de s'inscrire en novembre 1894 à l'Ecole des Beaux-Arts de Genève (1895-1897), où il est l'élève doué de Menn, Bodmer et Hugues Bovy. Il perfectionne sa formation à Paris à l'Ecole des Arts Décoratifs et à l'Académie Julian. En 1899, il travaille à Neuchâtel dans l'atelier du peintre Clément Heaton.

C'est fin 1899 que son destin bascule avec la découverte du village de Chandolin, dans le Val d'Anniviers. Dès lors, à partir de 1904, le Valais devient son pays de prédilection : Bille fait construire une somptueuse demeure à Sierre, le Château du Paradou, ainsi qu'un chalet à Chandolin.

En 1901, Edmond Bille est nommé membre de la Société des Peintres, Sculpteurs et Architectes Suisses (SPSAS).

Il épouse, en 1904, Elisa Mayor de Clarens, ils s'installent à Sierre. En 1911, Elisa Mayor mourut. Edmond Bille se remarie en 1912 avec Catherine Tapparel. Naissance de Stéphanie Bille dite S. Corinna Bille, René-Pierre Bille et André, décédée en 1985.

Pendant la Première Guerre mondiale, Bille a une grande activité. Il s'engage à travers des publications critiques sur la politique suisse de l'époque. Dans sa résidence de Sierre, il reçoit des personnalités françaises anti-guerre : Romain Rolland, Pierre Jean Jouve ou René Arcos.

Durant l'entre-deux-guerres, Edmond Bille met entre parenthèses son activité de peintre de chevalet, découvre la technique de la gravure et se consacre à la pratique du vitrail. Il a vécu au Portugal de 1935 à 1942.

Son travail de peintre est présenté dans les expositions les plus importantes de son temps, tant dans les grands événements internationaux (Pittsburgh, Venise, Munich) que nationaux.

Edmond Bille est à la fois peintre et verrier. Il utilise diverses techniques telles que la gouache, l'aquarelle et la gravure. Il pratique également le vitrail et la mosaïque.

Il a participé à plus de 250 expositions au cours de sa vie et continue toujours d'être exposé.

En 1907, il illustre Le Village dans la montagne de Charles-Ferdinand Ramuz.

En 1915, il publie Au pays de Tells, un volume de dessins satiriques.

Il lance avec Paul Budry, Victor Gottofrey, Charles Clément et Maurice Hayward une revue satirique et pacifiste, L'Arbalète (1916-1917). En 1919, il publie également un recueil d'estampes, Une Danse macabre.

Il réalise les vitraux du déambulatoire de la cathédrale de Lausanne et en 1935 les vitraux et les peintures de l'église de Fully avec l'aide de Joseph Gautschi, Albert Chavaz et Paul Monnier.

Entre 1950 et 1956, Edmond Bille réalise l'impressionnante série de vitraux de la basilique de l'Abbaye Territoriale de Saint-Maurice d'Agaune, illustrant notamment des scènes de martyre.

Ses œuvres monumentales se retrouvent également dans d'autres églises, notamment à Sierre, Chamoson, Chandolin, Saint-Pierre de Clages, Saint-Blaise.

Lire plus

Klosters, Grison Suisse, Edmond Bille

Klosters, Grison Suisse

Edmond Bille

Dessin - 21 x 19 x 0.2 cm

1 004 €

Découvrez nos sélections d'œuvres d'artistes

Besoin d'un coup de pouce pour trouver votre coup de cœur ? Consultez nos pages de sélections faites pour vous.
Besoin d'en savoir plus ?

Qui est l'artiste ?

Edmond Bille, né le 24 janvier 1878 à Valangin (canton de Neuchâtel) et mort le 8 mars 1959 à Sierre (Valais), est un peintre et vitrailliste suisse.

Edmond Bille passe une partie de son enfance à Dombresson, avant de s'inscrire en novembre 1894 à l'Ecole des Beaux-Arts de Genève (1895-1897), où il est l'élève doué de Menn, Bodmer et Hugues Bovy. Il perfectionne sa formation à Paris à l'Ecole des Arts Décoratifs et à l'Académie Julian. En 1899, il travaille à Neuchâtel dans l'atelier du peintre Clément Heaton.

C'est fin 1899 que son destin bascule avec la découverte du village de Chandolin, dans le Val d'Anniviers. Dès lors, à partir de 1904, le Valais devient son pays de prédilection : Bille fait construire une somptueuse demeure à Sierre, le Château du Paradou, ainsi qu'un chalet à Chandolin.

En 1901, Edmond Bille est nommé membre de la Société des Peintres, Sculpteurs et Architectes Suisses (SPSAS).

Il épouse, en 1904, Elisa Mayor de Clarens, ils s'installent à Sierre. En 1911, Elisa Mayor mourut. Edmond Bille se remarie en 1912 avec Catherine Tapparel. Naissance de Stéphanie Bille dite S. Corinna Bille, René-Pierre Bille et André, décédée en 1985.

Pendant la Première Guerre mondiale, Bille a une grande activité. Il s'engage à travers des publications critiques sur la politique suisse de l'époque. Dans sa résidence de Sierre, il reçoit des personnalités françaises anti-guerre : Romain Rolland, Pierre Jean Jouve ou René Arcos.

Durant l'entre-deux-guerres, Edmond Bille met entre parenthèses son activité de peintre de chevalet, découvre la technique de la gravure et se consacre à la pratique du vitrail. Il a vécu au Portugal de 1935 à 1942.

Son travail de peintre est présenté dans les expositions les plus importantes de son temps, tant dans les grands événements internationaux (Pittsburgh, Venise, Munich) que nationaux.

Edmond Bille est à la fois peintre et verrier. Il utilise diverses techniques telles que la gouache, l'aquarelle et la gravure. Il pratique également le vitrail et la mosaïque.

Il a participé à plus de 250 expositions au cours de sa vie et continue toujours d'être exposé.

En 1907, il illustre Le Village dans la montagne de Charles-Ferdinand Ramuz.

En 1915, il publie Au pays de Tells, un volume de dessins satiriques.

Il lance avec Paul Budry, Victor Gottofrey, Charles Clément et Maurice Hayward une revue satirique et pacifiste, L'Arbalète (1916-1917). En 1919, il publie également un recueil d'estampes, Une Danse macabre.

Il réalise les vitraux du déambulatoire de la cathédrale de Lausanne et en 1935 les vitraux et les peintures de l'église de Fully avec l'aide de Joseph Gautschi, Albert Chavaz et Paul Monnier.

Entre 1950 et 1956, Edmond Bille réalise l'impressionnante série de vitraux de la basilique de l'Abbaye Territoriale de Saint-Maurice d'Agaune, illustrant notamment des scènes de martyre.

Ses œuvres monumentales se retrouvent également dans d'autres églises, notamment à Sierre, Chamoson, Chandolin, Saint-Pierre de Clages, Saint-Blaise.

Quelles sont ses 3 principales œuvres ?

Quand est né(e) Edmond Bille ?

L'année de naissance de l'artiste est : 1878