Vous souhaitez offrir une oeuvre d'art ?
Découvrez notre carte cadeau

"Dreamers" Caroline Veith

Du 17 novembre au 13 décembre 2016

Galerie Claire Corcia

Galerie Claire Corcia

Paris - France

Présentation

Désobéir à l’organisation du monde en marche

« Créer, partager, rêver, disparaître et désobéir à l’organisation du monde en marche. »

- Caroline Veith, septembre 2016

Une multitude de personnages désarticulés envahissent l’espace. Rouges, noirs, démantibulés, schématiques, ils occupent l’œuvre frénétiquement. Car le chaos règne. Tel est le portrait de ces êtres qui luttent, en quête d’espoir. Empoignades, rébellion, insoumission. Comment survivre ? Ces gestes et postures offensifs parlent d’une fable humaine désorientée. Quel ordre prévaut dans cette jungle inhumaine ?

« Les œuvres de Caroline Veith nous renvoient à la « jungle » de Calais. C’est un dessein, pas une illustration ; plutôt l’expression d’une détermination, d’un désir inachevé. Le rêve éveillé d’une traversée avec sa dose d’utopie, de mystère et d’angoisse. Celle d’un cheminement, jalonné par les regards hallucinés, curieux et tourmentés des personnages qui en composent le dessin, le fil d’Arianne. « C’est l’idée du mouvement qui nous relie à la liberté », dit Caroline Veith.

Il y a 30 ans, elle a choisi le trait pour s’exprimer et, bien souvent, en faire jaillir sa colère face à l’injustice et l’oppression. « Ce sont toujours les mêmes préoccupations qui m’animent : l’air du temps, la comédie humaine. » Et le chaos du monde n’a pas fini de permettre à l’artiste de transcender ses sentiments par le dessin, la couleur, l’ironie et l’humour, l’ensemble mis au service d’une œuvre en action. » Véronique Godé, Arts Hebdo Médias, octobre 2016.

« J’aime les outils du dessin. J’utilise le papier calque pour son aspect translucide et la possibilité de travailler la matière des deux côtés. C’est comme si vous glissiez sur la glace. Dans mon processus de travail, je ne suis pas en train d’illustrer une histoire, j’en invente une : je démarre toujours à vide avec la plume, à l’encre de Chine, comme si je déroulais un fil. A ce moment-là, j’ai le sentiment d’être dans l’abstraction, comme si je construisais au trait, très fin, un labyrinthe. Petit à petit, je découpe, je colle, je détruis, ça se creuse, c’est comme des strates reliées par la mémoire, je me laisse emporter. »

Caroline Veith utilise aussi des pastels gras et des pigments acryliques, plus rarement les feutres. « Le rouge représente le “fil rouge” de ce que nous sommes, nos humeurs, nos états d’âme, mais aussi le mouvement, la respiration, la vie, le cœur battant et le sang qui circule dans notre corps tout simplement. Cette couleur se déroule comme un fil de ma pensée immédiate pour relier, construire l’œuvre ; elle peut aussi colorier mes personnages. Vient alors plus ou moins se glisser comme un décor rassurant ou inquiétant le végétal – luxuriant ou abîmé – et sa gamme de verts. Le bleu appartient à la même famille “nature” qui m’entoure : l’extérieur, le ciel, l’eau, élément fluide et à double langage. »

Lire plus
Adresse

    Détails

  • 323 rue Saint Martin
    75003, PARIS
    France
    06 62 84 03 74

    Horaires

    lundi

    11:30 à 19:00 - fermé

    mardi

    11:30 à 19:00 - fermé

    mercredi

    11:30 à 19:00 - fermé

    jeudi

    11:30 à 19:00 - fermé

    vendredi

    11:30 à 19:00 - fermé

    samedi

    fermé - 14:00 à 19:00

    dimanche

    fermé

Partager cette exposition

Caroline Veith, Ces quelques fleurs, Dessin

Caroline Veith

Ces quelques fleurs, 2016
70 x 105 x 4 cm
Dessin

2 900 €

Caroline Veith, Céleste, Dessin

Caroline Veith

Céleste, 2016
100 x 150 x 3 cm
Dessin

Vendu

Caroline Veith, L'été indien, Dessin

Caroline Veith

L'été indien, 2016
80 x 110 x 3 cm
Dessin

2 900 €

Caroline Veith, Entre deux, Dessin

Caroline Veith

Entre deux, 2015
40 x 50 x 3 cm
Dessin

Vendu

Caroline Veith, Le rêve du singe, Dessin

Caroline Veith

Le rêve du singe, 2016
70 x 105 x 5 cm
Dessin

Vendu

Caroline Veith, Dreamers #2, Dessin

Caroline Veith

Dreamers #2, 2016
105 x 68 x 5 cm
Dessin

2 500 €

Caroline Veith, Qui va à la chasse #5, Dessin

Caroline Veith

Qui va à la chasse #5, 2015
30 x 20 x 3 cm
Dessin

1 100 €

Caroline Veith, L'acrobate, Dessin

Caroline Veith

L'acrobate, 2015
30 x 20 x 3 cm
Dessin

1 100 €

Caroline Veith, La rue Eblé, Dessin

Caroline Veith

La rue Eblé, 2016
75 x 100 x 5 cm
Dessin

2 900 €

Caroline Veith, Hip Hop, Dessin

Caroline Veith

Hip Hop, 2015
40 x 30 x 3 cm
Dessin

Vendu

Caroline Veith

France

  • Expositions à PARIS