• € (EUR)
  • Besoin d'aide

COVID19: Nos livraisons sont assurées et le service client est ouvert ! En savoir plus

François Pagé C’était les premières neiges, nous venions d’arriver au col et mon père regardait voler les flocons avec des yeux d’enfants, comment aurait-il pu en être autrement !, 2017

Demander plus de visuels

200 €

Une question? Contactez nos experts
Comment Artsper protège vos achats ?
LOADING NOT DISPLAYED BLUR TEXT
Second NOT DISPLAYED BLUR TEXT

Essayez gratuitement l’oeuvre pendant 14 jours


Ajouter à ma wishlist
Le badge Top Seller

Top Seller

Bam Gallery

Toulouse, France

Vendeur Artsper depuis 2017
64 commandes finalisées
Le logo Vetted de Artsper

Vendeur certifié Notre équipe d'experts du monde entier approuve chaque vendeur.

François Pagé, C’était les premières neiges, nous venions d’arriver au col et mon père regardait voler les flocons avec des yeux d’enfants, comment aurait-il pu en être autrement !
Imaginez-la chez vous

simulator

simulator

Tout savoir sur l’œuvre
  • Technique

    Peinture : huile, Eau

  • Dimensions cm | inch

    20 x 20 cm

  • Support

    Peinture sur toile sans chassis

  • Encadrement

    Cadre en bois noir

  • Dimension de l'oeuvre encadrée

    24 x 24 cm

  • Tirage

    Oeuvre Unique

  • Authentification

    Oeuvre vendue avec facture de la galerie
    et certificat d’authenticité

  • Signature

    Oeuvre signée à la main

  • A propos de l'oeuvre

    Oeuvre vendue en parfait état

Livraison
Artsper livre les oeuvres dans le monde entier via des transporteurs spécialisés. L'oeuvre peut être livrée à l'adresse de votre choix sous 1 à 2 semaines après validation de votre commande. L'oeuvre est assurée pendant le transport, il n'y a donc aucun risque pour vous.
Provenance de l’oeuvre: France
En savoir plus sur la livraison
Retour gratuit
Profitez de 14 jours d’essai pour trouver la place idéale de votre œuvre d’art. Et si vous changez d’avis, les frais de retours sont gratuits et nous vous remboursons intégralement.
En savoir plus sur les retours gratuits
Paiement
Vous pouvez régler par carte bancaire, Paypal ou virement uniquement en Euros. Sachez que nous prenons les fraudes et le respect de vos informations confidentielles très au sérieux, c'est pourquoi tous les paiements sont sujets à une validation 3D Secure.
En savoir plus sur le paiement
Garantie
Artsper travaille uniquement avec des galeries professionnelles et vous garantit l'authenticité et la provenance des oeuvres.
En savoir plus sur la garantie Artsper
Envie d’aller plus loin ?

François Pagé

France Né(e) en: 1962
Se définissant lui même comme un peintre conceptuel, François Pagé est né en 1962 à Tours où il vit actuellement.

Un peintre aux multiples facettes

Diplômé en Histoire de l’Art et titulaire d’un Diplôme National Supérieur d'Expression Plastique obtenu à l’école des Beaux Arts de Tours, François Pagé apprécie particulièrement les œuvres de Gerhard Richter, peintre de l’ex Allemagne de l’Est, l’un des premiers à porter un regard sur la société à travers son travail.

L’artiste, qui déteste le hasard et réfléchi ses toiles jusqu’au cm2 est impossible à définir stylistiquement parlant. Il traverse les univers en luttant pour ne pas être “étiqueté”. Pour lui, l’art est un moyen d’expression qui doit mener à l’émotion, l’interpellation et la remise en question à la fois du spectateur et de l’auteur.
Un cinéaste de la peinture

Avant de se livrer à son travail artistique, François Pagé a travaillé dans le cinéma. Il aborde donc chacune de ses œuvres comme une mise en scène. Il déclare lui même être comme un cinéaste qui élabore son film et ne laisse donc pas place à la spontanéité. Il commence par une esquisse pour la mise en place du sujet puis détermine le chromatisme et l’environnement de celui-ci.

Entre art et poésie

La sensibilité artistique de François Pagé ne s’exprime pas uniquement par la peinture, il rédige également des poèmes. Chaque peinture de l’artiste est d’ailleurs signées d’un poème qu’il a inventé pour cette oeuvre précise. Ces textes font office de titres, qui introduisent le spectateur dans les peintures narratives de François Pagé et renvoient, au contraire de la peinture qui est intemporelle, à l’immédiateté des mots.
Lire plus


François Pagé, C’était les premières neiges, nous venions d’arriver au col et mon père regardait voler les flocons avec des yeux d’enfants, comment aurait-il pu en être autrement !
François Pagé, C’était les premières neiges, nous venions d’arriver au col et mon père regardait voler les flocons avec des yeux d’enfants, comment aurait-il pu en être autrement ! François Pagé, C’était les premières neiges, nous venions d’arriver au col et mon père regardait voler les flocons avec des yeux d’enfants, comment aurait-il pu en être autrement !