Worldwide shipping and free returns! Find out more

Katarina Kudelova, Marcassins

Katarina Kudelova Marcassins, 2012

Sold out

Have a question? Ask a specialist
COVID19 : Deliveries are still taking place but delays may occur. Packages are handled in accordance with health regulations. Our customer service is available and will contact you to inform you of the progress of your order.

The artwork is available for pickup from the gallery in Paris, France


Add to my favourites
Informations about this artwork
  • Medium

    Sculpture : polyurethane foam

  • Dimensions cm | inch

    10.6 x 19.7 x 7.9 inch

  • Type

    Unique work

  • Authenticity

    Work sold with an invoice from the gallery
    and a certificate of authenticity

  • Signature

    Hand-signed by artist

  • Offered by the gallery

    Professional art gallery
    Paris - France

  • About the artwork

    Artwork sold in perfect condition

    The indicated dimensions (50x27x20cm) are those of each young boar.
    Read more
Delivery
Artsper's galleries deliver artworks worldwide, and using specialised carriers. The artwork is available for pickup from the gallery in Paris, France) or can be delivered to the address of your choice within 1 to 2 weeks after validation of your order. The work is insured during transport, so it's risk-free.
Find out more about delivery
Free return
You have 14 days to find the perfect spot for your artwork. If you change your mind, you can send it back free of charge, and we'll reimburse you.
Find out more about free return
Payment
You can pay by credit and debit card, PayPal or bank transfer only in euros. We take fraud very seriously and respect your confidential information, which is why all payments are subject to 3D Secure validation.
Find out more about payment
Guarantee
Artsper's pledge of quality: We only work with professional galleries and guarantee the authenticity and provenance of our artworks.
Find out more about Artsper guarantee
Go further

Katarina Kudelova

Slovak Republic Born in: 1977
Translation in progress

Katarina Kudelova est une artiste franco-slovaque née en 1977 à Banská Bystrica (Slovaquie centrale). Elle s'installe en France en 1996 pour suivre des études artistiques à l'École des beaux-arts d'Angers. Son travail plastique exploite la sculpture et la performance, constamment en interaction.

Outre le fait d'avoir été diplômé de l'Ecole des Beaux-Arts d'Angers avec les félicitations du jury, Katarina a été formée aux métiers du cuir.

Katarina Kudelova est née en République Slovaque, dans une famille d'ingénieurs forestiers, un métier répandu dans ce pays de montagnes et de forêts. Ayant passé ainsi beaucoup de temps en contact direct avec la nature, son travail plastique s'en inspire beaucoup, il y même, pour ainsi dire ancré.

Comme elle le dit elle-même, "son travail évoque ces paysages tantôt grouillant de vie, tantôt silencieux, couverts de neige, image de la pureté et de l'émerveillement enfantin devant un monde semblant sorti tout droit d'un conte de fée".

Un théâtre de l'intranquillité.

Voilà déjà quinze ans qu'à peine sortie de l'Ecole des Beaux-Arts d'Angers, Katarina Kudelova coud, colle, tresse, s'il le faut avec des barbelés, dessine, se déguise, s'apprête à faire sauter les pétards, y compris sur elle-même, sur ses compagnons ou sur ses doubles : lapin, ours, hermine, chien, saurien, mouton, chat et oisillons. Jamais à l'abri, jamais vraiment installée dans une tranquille introspection. Toujours sur le qui vive d'un territoire en sursis. Une opération suit l'autre, souvent cruelle. On perçoit les échos lointains du Théâtre d'Artaud puis des innovations de Grotowski ou de Kantor, influence clairement assumée depuis l'Ecole. Et pourtant, à l'horizon, on aperçoit parfois les pentes douces et arborées du pays natal slovaque, les profils sereins des camarades d'école ou des proches, comme des lambeaux de Paradis perdu. L'écriture de l'artiste, sans jamais évoquer le fantastique ni quelque visée provocatrice, plonge ses racines dans le mystère. Un mystère plutôt familier, qui doit se nicher quelque part du côté du pot au lait des contes enfantins; inséparable, il est vrai, du loup, des brigands, des Barbes Bleus. A moins qu'il ne faille penser aux pires champs de bataille du moment. Ou, peut-être plus cruellement encore, à la scène instable mais jamais vide de nos trop brûlants questionnements intérieurs.

Jean-Pierre Arnaud, novembre 2016

Prix et résidences

2007

Résidence (dé)camper, Le vent des forêts, Fresnes-au-mont

2004/2005

Post diplôme international (Ecole des Beaux-Arts de Nantes)

2003

Résidence, Centre d'Art Contemporain, Pontmain

Résidence Alliages 2003, Champagnole

Prix de la ville de Vanves émergence(s)

2002

Aide individuelle à la création de la DRAC Pays de Loire

Publications

- Couverture du magazine de design graphique Etapes: n° 188, 2011

- Article dans le magazine slovaque VLNA n°39, 2009

- Article dans le magazine Area revue)s( n°19/20, Féminin pluriel, 2009

- Catalogue de la Galerie Bortier saison 2008

- Catalogue de l'exposition Exil-exode, 2008 lire le texte

- Catalogue de l'exposition Le regard des autres, 2007

- Catalogue de l'exposition Lâchés dans la nature, 2006

- Catalogues Jeune création 2005, Jeune création 2004, Jeune création 2003

- Catalogue de l'exposition Salon Art HEC, 2005

- Catalogue de l'exposition à plus-Junge Kunst aus Frankreich, 2004

- Article dans le magazine Le journal des Laboratoires n°3, 2004 par Guillaume Baudin lire le texte

- Article dans le magazine ETC Montréal n°67, 2004 par Joan Doré lire un extrait

- Catalogue de l'exposition De fil en écrit, 2004

- Catalogue de la résidence au Centre d'Art Contemporain, Pontmain, 2003

- Article dans le magazine 303, Arts, Recherches et Créations n°76, 2003 par Pierre Giquel lire le texte

- Publication personnelle Projets 1997-2001, 2001

- Le Mot, catalogue publié par l'Ecole des Beaux-Arts d'Angers, 1999

Read more


Katarina Kudelova, Marcassins
Katarina Kudelova, Marcassins Katarina Kudelova, Marcassins Katarina Kudelova, Marcassins