Rancid, 2022

Xanthe Somers

Design : argile, céramique, Luminaires 148 x 48 x 30 cm

4 200 €

Entreprises: Leasing à partir de 130 € / mois

Parmi nos dernières œuvres de l'artiste

Fort intérêt pour cette œuvre
LOADING NOT DISPLAYED BLUR TEXT
Second NOT DISPLAYED BLUR TEXT

Essayez gratuitement l’œuvre chez vous pendant 14 jours

Une question? Contactez nos experts

À propos de l'œuvre

Œuvre vendue en parfait état

Le titre RANCID fait référence aux choses qui ont mal tourné ou qui ont tourné au vinaigre. Il nous invite à nous débarrasser de nos vieilles habitudes ou de nos anciennes façons de penser pour en adopter de nouvelles". déclare Xanthe Somers. Il s'agit d'une lampe ayant une lumière assez douce tout en nous questionnant sur la réelle beauté d'un objet. Pour l'artiste, les objets domestiques ne sont pas inertes mais nous renseignent au contraire sur les complexités d'une époque. Chaque objet est imprégné d'idées, de pensées, de doctrines, de jugements, comme le sens de l'esthétique ou de la valeur. Selon ses propres termes : Je cherche à réimaginer les objets domestiques pour explorer les fantômes qui vivent avec nous dans notre vie quotidienne. Les fantômes dont je parle sont les idées que nous imprégnons dans les objets, les œuvres d'art ou les systèmes lorsque nous les créons ; ils ne sont pas inertes - ils sont faits dans un but précis. Dans RANCID, Somers établit des analogies entre cette intention de servir imprégnée dans les objets et l'héritage de l'entreprise coloniale au Zimbabwe. Les objets du quotidien dont nous nous entourons sont des balises qui témoignent de l'époque à laquelle ils ont été fabriqués - ils nous racontent des histoires sur la politique, les ressources, les cultures et leurs motivations. En vivant au Zimbabwe, je me suis demandé comment mes idées de raffinement, de valeur et de beauté m'étaient prescrites par des récits coloniaux oppressants, et leur présence persistante dans des objets qui ont survécu à leurs créateurs. Par le biais d'un sens du jeu, j'espère remettre en question mes idées sur ce qui est à la fois normal et beau".
Lire plus
À propos du vendeur
Galerie d’art professionnelle • Bordeaux, France

Vendeur certifié

Technique
Design: argile, céramique, Luminaires
Dimensions cm inch
148 x 48 x 30 cm
Encadrement
Non encadrée
Tirage
Œuvre unique
Authentification
Œuvre vendue avec facture de la galerie et certificat d’authenticité
Signature
Signature gravée
Couleurs

orange

Livraison dans le monde entier

L'œuvre est disponible en retrait en galerie à Bordeaux, France ou peut être livrée à l'adresse de votre choix sous 1 à 2 semaines après validation de votre commande. L'œuvre est assurée pendant le transport, il n'y a donc aucun risque pour vous.
Provenance de l’œuvre: France En savoir plus sur la livraison

Retour gratuit

Les frais de retours sont gratuits et nous vous remboursons intégralement. En savoir plus sur les retours gratuits

Paiement et Garantie

Vous pouvez régler par carte bancaire, Paypal ou virement uniquement en Euros. Sachez que nous prenons les fraudes et le respect de vos informations confidentielles très au sérieux, c'est pourquoi tous les paiements sont sujets à une validation 3D Secure.
Les devises utilisées sur Artsper sont l’euro €, le dollar US $, la livre GBP £ et le franc CHF. En savoir plus sur le paiement
Artsper vous propose de revendre les œuvres que vous avez achetées sur le site si vous le souhaitez. En savoir plus sur la revente sur Artsper
Artsper travaille uniquement avec des galeries professionnelles et vous garantit l'authenticité et la provenance des œuvres. En savoir plus sur la garantie Artsper
Xanthe Somers

Xanthe Somers

Zimbabwe • Né(e) en: 1992

Esthétique africaine

Le funk art

Designers

Artistes Zimbabweens

Née en 1992 à Harare, au Zimbabwe. Xanthe Somers a étudié les beaux-arts (avec mention) à l'université du Cap, puis a obtenu une maîtrise en culture postcoloniale et politique mondiale à Goldsmiths, université de Londres, où elle a obtenu une mention très bien.

Sa pratique s'inspire de la politique de l'esthétique, et plus particulièrement de la façon dont l'histoire coloniale du Zimbabwe continue de façonner les valeurs esthétiques. Son travail de sculptrice en céramique vise à réinventer le quotidien et à examiner la trahison subtile des objets. Par un sens du jeu, des couleurs vives, un ton moqueur et des formes exagérées, l'artiste tente de remettre en question les idées dominantes associées à la normalité, à la beauté et au raffinement que l'on trouve dans les objets quotidiens et fonctionnels.

Somers déclare : "Nous créons des objets utilitaires pour nous servir, mais en fin de compte, ces objets ont tendance à nous survivre. Ces objets ne sont pas neutres - ils portent en eux l'idéologie dans laquelle ils ont été créés - et cet héritage n'est pas silencieux - ils ont une influence active et persuasive sur notre quotidien et façonnent notre réalité visuelle'.

Lire plus