Style tropical

Lorsque l'artiste Paul Gauguin arrive à Papeete en juin 1891, il a en tête une image romantique de Tahiti comme un paysage vierge, un véritable paradis sur terre. Mais cette perception biaisée provient en fait du roman « Le Mariage de Loti » (1880), de Pierre Loti. À son arrivée, Gauguin est déçu et surpris par la façon dont la colonisation française a corrompu tous les aspects de la vie quotidienne à Tahiti. Il tente alors de s'immerger dans ce qu'il pense être les aspects authentiques de la culture tahitienne. En intégrant des motifs traditionnels dans ses peintures et ses céramiques, Gauguin est l'un des premiers artistes du mouvement appelé « primitivisme » dans l'art moderne. Cet art choisit de s'inspirer volontairement de peuples non occidentaux, perçus comme « primitifs ». Gauguin et Henri Rousseau empruntent des sujets « exotiques » ou « tropicaux », ce que l'on voit notamment dans l'œuvre de Rousseau intitulée « Combat d'un Tigre et d'un buffle » (1908-1909). 

Malgré l'importance de l'art non occidental dans le développement de l'art moderne, le primitivisme a souvent été critiqué pour s'être appuyé sur des stéréotypes racistes. Mais il a aussi permis à l'Occident d'ouvrir ses perspectives et de venir enrichir le canon de l'art. Ensuite, le mouvement artistique de style tropical a été représenté par des œuvres d'art africain, comme celles de Roger Djiguemde, et d'Ana Maria Dias, originaire du Brésil, ce qui confirme l'importance de ce style artistique.

Lire plus

Filtres

Tous les artistes