Guillaume Piens

Directeur d'Art Paris Art Fair

Directeur d'Art Paris depuis deux ans, Guillaume Piens affirme l'importance de l'art contemporain chinois sur le plan international, et consacre cette prochaine édition de Art Paris, fin mars, à Singapour et à l'Asie du Sud-Est. Il est revenu pour nous sur les raisons qui l'ont poussé à choisir ce thème et nous vous avons fait une sélection des artistes contemporains chinois à surveiller sur Artsper qui seront certainement à Art Paris. Entre ceux qui se sont déjà établis une réputation et ceux qui méritent d'être repérés, vous aurez le choix!

{ARTSPER}: Après avoir été directeur du Salon Paris Photo, qu'est-ce qui vous a amené à prendre ce poste en tant que directeur de Art Paris?
{GUILLAUME PIENS}: Le goût du challenge, le désir de repenser une foire d’art moderne et contemporain au printemps en la dotant d’une personnalité propre, l’envie de revenir dans le milieu de l’art contemporain et d’élargir mon horizon tant au niveau géographique qu’artistique en allant vers l’Est et vers des galeries de profils plus éclectiques (Art moderne, design…) que le sillon étroit des galeries de photographie.

{ARTSPER}: Pour l'édition 2015, Art Paris met Singapour et l'Asie du Sud-Est à l'honneur, pouvez-vous nous expliquer d'où vient ce choix?
{GUILLAUME PIENS}: Singapour est devenue en quelques années un « hub », une plateforme où des galeries de Manille, Kuala Lampur, Rangoun, Jakarta s’installent. Très organisée et dotée d’une véritable politique culturelle, Singapour est le carrefour d’une scène sud-asiatique en plein essor.
Notre projet confié à la commissaire d’exposition Iola Lenzi explore l’Asie du Sud-Est à partir de la plateforme qu’est Singapour.
Il coïncide avec le cinquantième anniversaire de la Cité- Etat et la grande exposition au Palais de Tokyo « Archipel secret » (27 mars – 17 mai 2015) sur la scène singapourienne.

{ARTSPER}: Si vous aviez à choisir, quels sont les artistes de la scène asiatique contemporaine que vous aimeriez privilégier?
{GUILLAUME PIENS}: Il m’est difficile de vous parler de mes choix personnels. Personnellement, j’aime chez les artistes d’Asie du Sud Est leur approche conceptuelle et critique de l’art qui se fait l’écho de préoccupations sociales et politiques, leur référence aux techniques et matériaux traditionnelles qui sont revisités pour créer de nouvelles formes artistiques. Enfin leur usage de la performance pour susciter une interactivité avec le public et éveiller les consciences.

{ARTSPER}: Art Paris tient à mettre en avant les jeunes galeries existant depuis moins de cinq ans grâce à son programme "Promesses". Pouvez-vous nous parler un peu plus de ce projet?
{GUILLAUME PIENS}: Ce secteur a été inauguré avec succès en 2013 pour inciter à la découverte de nouveaux talents internationaux. il accueille douze galeries qui exposent pour la première fois et dont la participation est financée à 50% par la famille propriétaire d’Art Paris Art Fair. Cette spécificité d’Art Paris Art Fair permet à de jeunes enseignes françaises et internationales de débuter dans une grande foire et de se faire connaître au Grand Palais, lieu de prestige auquel elles n’auraient pas normalement accès.


{ARTSPER}: Fort de votre expérience en tant que directeur de plusieurs foires renommées, avez-vous constaté un changement dans le rôle et le profil du collectionneur d'art aujourd'hui?
{GUILLAUME PIENS}: Il y un vrai changement du profil du collectionneur, celui-ci est plus jeune, plus éclectique et ouvert à ce qui vient de l’international. Il voyage beaucoup. Il s’implique et soutient directement l’art contemporain par la création de prix, de résidences d’artistes, de fondations ou de centre d’art privés.

{ARTSPER}: Quels conseils pourriez-vous apporter à un jeune amateur d'art qui n'a pas l'habitude des foires d'art contemporain?
{GUILLAUME PIENS}: Tout d’abord visiter les galeries d’art contemporain à l’année. C’est par les rencontres avec les galeries qu’on se familiarise avec l’art contemporain, le travail des artistes que l’on retrouve dans les foires. C’est aussi important de préparer sa visite en amont d’une foire. Par exemple sur le site d’Art Paris Art Fair, nous avons mis en place des filtres par origine géographique, par médium, par ordre de prix qui permettent à des visiteurs faire des recherches tout en facilitant la communication avec les galeries.
Je conseille également les visites guidées que nous mettons en place avec l’observatoire de l’art contemporain sur la foire qui permettent de mieux comprendre le travail des artistes et d’aller vers ce que l’on ne connait pas.


{ARTSPER}: L'art se convertit de plus en plus au digital: Art Paris peut se visiter de manière virtuelle, et Miguel Chevalier a complètement transformé la façade du Grand Palais grâce au mapping vidéo à l'occasion de l'édition 2014. Que pensez-vous de cette relation entre l'art et le digital?
{GUILLAUME PIENS}: Je trouve que le digital est un extraordinaire moyen de diffusion de l’art. on peut être à l’autre bout de la planète et suivre l’actualité d’une foire, d’une galerie ou d’un artiste. L’information n’est plus réservée à une élite.

{ARTSPER}: Avez-vous déjà acheté de l'art en ligne? Que pensez-vous du concept d'Artsper?

{GUILLAUME PIENS}: Personnellement, je reste traditionnel dans ma façon d’acheter. J’aime la rencontre physique avec l’œuvre, l’achat au sein d’une galerie suite à une discussion avec le galeriste qui me fait partager sa passion pour le travail d’un artiste. Je sais par ailleurs qu’il y a des amateurs qui ont peur de franchir la porte d’une galerie et sentent plus à l’aise d’acheter via internet, d’où l’intérêt d’un site et d’une communauté comme celle d’Artsper.

Lire plus
Partager cette interview

Pairoj Karndee, Dawn's Awakening, Peinture

Pairoj Karndee

Dawn's Awakening, 2014
100 x 190 x 4 cm
Peinture

8 500 €

Tsuyu, Belong, Sculpture

Tsuyu

Belong, 2014
100 x 100 x 1 cm
Sculpture

Vendu

Li Wei, Bright Apex - 75-04, Photographie

Li Wei

Bright Apex - 75-04, 2007
67 x 100 x 3 cm
Photographie

Vendu

Li Wei, Li Wei falls to the car, Photographie

Li Wei

Li Wei falls to the car, 2003
100 x 100 x 1 cm
Photographie

Vendu

Li Wei, Live in the High Place, Photographie

Li Wei

Live in the High Place, 2007
90 x 100 x 2 cm
Photographie

10 000 €

Tsuyu, Belong Black Box, Sculpture

Tsuyu

Belong Black Box, 2014
39 x 50 x 6 cm
Sculpture

900 €

Tsuyu, Necropolis, Sculpture

Tsuyu

Necropolis, 2009
150 x 60 x 60 cm
Sculpture

4 500 €

Li Wei, 29 Levels of Freedom, Photographie

Li Wei

29 Levels of Freedom, 2003
100 x 100 x 2 cm
Photographie

8 000 €

Sun Hyuk Kim, A monument of the limit and futility, Sculpture

Sun Hyuk Kim

A monument of the limit and futility, 2014
197 x 84 x 39 cm
Sculpture

Vendu

Sun Hyuk Kim, Seeing, Sculpture

Sun Hyuk Kim

Seeing, 2014
105 x 51 x 22 cm
Sculpture

Vendu

Aki Kuroda, Sans Titre, Peinture

Aki Kuroda

Sans Titre, 2014
130 x 130 x 3 cm
Peinture

29 000 €

Aki Kuroda, City, Peinture

Aki Kuroda

City, 2014
130 x 130 x 3 cm
Peinture

29 000 €

Sun Hyuk Kim

Corée du sud

Tsuyu

Japon

Aki Kuroda

Japon

Pairoj Karndee

Thaïlande

Li Wei

Chine