Dickie Bannenberg

Designer des yacht Heseen

Dickie Bannenberg travaille depuis 15 ans aux côtés de son père comme concepteur de yachts chez Bannenberg & Rowell Design, et fait également du conseil artistique pour ses clients fortunés. Artsper est allé l'interroger sur sa double casquette!

{Artsper} : Vous avez commencé à designer des yachts il y a plusieurs années aux cotés de votre père. Etait-ce le travail de vos rêves ?
{Dickie Bannenberg}: En fait, pas vraiment. Nous n’avons jamais eu de conversations autour de la table à ce sujet ! Mon père ne m’a jamais mis de pression pour que je travaille avec lui ! D’où le fait que je sois diplômé en géographie ! Mais ça a dû me travailler insidieusement avec le temps, et après plusieurs années à travailler pour Condé Nast, j’ai rejoint le studio de mon père.

{Artsper}: Vous conseillez les propriétaires de yachts sur le choix d’œuvres d’art pour les décorer. Comment cela fonctionne-t-il ?
{Dickie Bannenberg}: Ça dépend. Parfois j’ai des clients qui ont déjà une collection et un sens artistique aigu. Ils savent déjà ce qu’ils veulent. D’autres fois, j’ai des clients qui ne montrent aucun intérêt pour l’art et résistent à toutes mes tentatives pour agrémenter leur yacht. Au minimum, les œuvres d’art sont un complément à la décoration d’intérieur du bateau, mais elles peuvent également être intégrées à son design dès le départ et de manière plus essentielle. Cela peut avoir des incidences sur le design d’espace en particulier très tôt dans le processus de conception.
Dans tous les cas, nous prenons un grand plaisir à conseiller nos clients en matière artistique, à travailler avec des galeries et des artistes et parfois, les conseillers artistiques de nos clients.

{Artsper} : Quelles sont les contraintes logistiques pour accueillir une oeuvre d’art sur un bateau?
{Dickie Bannenberg}: Rien de très compliqué, mais il faut souvent, pour des sculptures de grand format par exemple, sécuriser l’œuvre et s’assurer de sa stabilité. Ensuite le système climatique des yachts et de régulation de l’humidité permettent une bonne conservation des œuvres.

{Artsper}: Qu’est-ce que vous a amené à devenir conseiller artistique ? Quelle place a l’art dans votre vie ?
{Dickie Bannenberg}: Je pense que le titre de « conseiller artistique » est un peu exagéré ! Je suis sûr de ce que j’aime et de ce qui peut convenir pour un projet. Personnellement j’ai des gouts plutôt traditionnels qui vont des artistes anglais des années 1930 et 40 comme Ravillious et Nash à des artistes contemporains tels que Jim Dine, Antony Donaldson et Julian Opie.

{Artsper}: Quelle est l’oeuvre la plus impressionnante que vous ayez vu sur un yacht?
{Dickie Bannenberg}: Le propriétaire de Galactica Star, un yacht de 65 mètres de long et conçu par Heesen, m’a particulièrement marqué ! Il avait plusieurs œuvres très impressionnantes à bord de son yacht, ma préférée étant le billet de dollar en cuir de Mark Evans venant de la Hus Gallery à Londres.

{Artsper}: Y’a-t-il un artiste qui vous a particulièrement inspiré ou que vous admirez ?
{Dickie Bannenberg}: J’apprécie particulièrement une série de sculptures en bronze et pierre de John Farnham à bord d’un yacht que nous avons conçu pour une famille écossaise.

{Artsper}: Qu’est-ce que vous pensez des sites internet tels qu’Artsper pour l’achat d’oeuvres d’art en ligne?
{Dickie Bannenberg}: Artsper facilite énormément quand il s’agit de chercher des œuvres et d’explorer différentes options ! Cela ne remplacera pas la fréquentation physique des galeries en compagnie d’un client mais ce cas de figure reste plutôt rare. Je suis en faveur de toutes les initiatives incitant à acheter de l’art !

Lire plus
Partager cette interview

Sibylle Baltzer, Untitled, Peinture

Sibylle Baltzer

Untitled, 2011
30 x 30 x 5 cm
Peinture

600 €

Sibylle Baltzer

France